14 octobre 2021

Le président du caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités, Mike Savage, a fait la déclaration suivante à quelques semaines de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.

« Il n’est plus possible de nier l’urgence climatique au Canada. Feux de forêt, inondations catastrophiques, canicules mortelles; il est clair que nous sommes confrontés à la crise climatique, en particulier dans nos villes, et que les mesures actuelles ne suffisent pas.

« Conscient de l’urgence que représente la crise climatique, le caucus des maires des grandes villes (CMGV) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) s’est engagé à agir afin de garder le réchauffement climatique sous 1,5 oC, conformément à l’Accord de Paris. Cet engagement sous-tend qu’il faudra réduire les émissions mondiales à zéro ou à net zéro d’ici 2050 au plus tard. Avant la prochaine COP26, le CMGV veut faire part de son appui à l’engagement Objectif zéro, promu par la campagne Race to Zero des Nations Unies, et invite toutes les villes canadiennes à prendre cet engagement.

« Des solutions pour réduire les émissions existent déjà dans nos villes. Environ la moitié des émissions du Canada sont produites dans les municipalités. Il serait donc illusoire de penser que nous pouvons atteindre nos cibles de réduction sans une baisse substantielle des émissions liées aux bâtiments, aux transports et aux matières résiduelles. Si nous nous y attaquons maintenant, nous créerons des emplois verts qui favoriseront une relance économique post-pandémie verte et inclusive. Une action unifiée et concertée pour le climat engendrera les réductions qui s’imposent et nous épargnera les impacts les plus catastrophiques des changements climatiques – pourvu que nous agissions rapidement.

« Les villes agissent en investissant dans des mesures qui réduisent les émissions et renforcent la résilience de nos collectivités, tout en créant des emplois et en préparant l’avenir carboneutre du pays. Leurs mesures sont encadrées par de solides plans, dont la stratégie de transition énergétique communautaire d’Edmonton, le plan visant de faibles émissions communautaires de Saskatoon, le plan TransformTO de Toronto, le Plan climat Montréal, le plan climat HalifACT d’Halifax. Les sept centres de la Ligue des communautés canadiennes sobres en carbone mis sur pied par la FCM grâce à une dotation du gouvernement canadien sont aussi à l’œuvre dans les grandes villes. Tous ces plans et initiatives ont été élaborés au moyen de consultations communautaires poussées et comportent tous les éléments voulus pour nous mener à la carboneutralité. Il faut maintenant que nous resserrions notre partenariat avec nos homologues fédéraux et provinciaux pour accélérer les mesures et en étendre la portée.

« Les investissements fédéraux dans les transports collectifs, notamment les nouveaux fonds prévus dans le budget de 2021 pour les autobus électriques et le soutien à long terme pour l’expansion des réseaux représenté par le Fonds pour le transport en commun permanent, ainsi que l’engagement d’établir un fonds pour accélérer la production de logements et accroître la densité urbaine, sont des fondements essentiels pour bâtir des villes carboneutres. Néanmoins, nous pouvons et nous devons faire beaucoup plus. Avec le soutien des gouvernements fédéral et provinciaux, les villes peuvent identifier et créer des feuilles de route vers des bâtiments, des transports et une gestion des matières résiduelles zéro énergie.

« Il faut commencer par élargir les investissements fédéraux dans des solutions probantes qui permettront d’atteindre la cible climatique de 2030 du Canada. Autrement dit, investir davantage dans l’amélioration écoénergétique des bâtiments, la production d’énergie communautaire, les véhicules zéro émission, le transport actif, la gestion des déchets et de l’eau, les solutions axées sur les infrastructures naturelles et la planification d’un aménagement des terres carboneutre. Outre ces investissements, il faut aussi veiller à harmoniser les programmes d’investissement du plan canadien de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) avec les stratégies locales et régionales de réduction des émissions et intégrer les émissions locales dans les rapports d’envergure nationale. Par ailleurs, collectivement, les secteurs public et privé doivent améliorer les capacités techniques requises pour bâtir des villes carboneutres.

« Les maires canadiens sont déterminés à placer l’action climatique inclusive au cœur des processus décisionnels urbains, sachant qu’ils créeront ainsi des collectivités dynamiques et équitables pour tous. Il est aussi impératif que toutes les collectivités et toutes les régions fassent partie intégrante de la transition du Canada vers la carboneutralité. Les collectivités des régions productrices d’énergie doivent être au cœur des politiques du gouvernement en matière climatique et énergétique. À cet égard, en nous appuyant sur les travaux déjà réalisés par la Fédération canadienne des municipalités, nous demandons au gouvernement fédéral de mettre en œuvre des politiques et des programmes adaptés globalement au contexte local afin d’assurer la prospérité économique de toutes les régions dans le cadre de la transition vers la carboneutralité.

« En tant que président du caucus, j’ai l’intention de représenter les villes canadiennes à la conférence sur le climat COP26 le mois prochain et d’y rencontrer des maires de partout au monde qui ont pris l’engagement d’agir de toute urgence afin de contrer la crise climatique. »

Le caucus des maires des grandes villes de la FCM est la voix de 22 des plus grandes villes du Canada. La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux, comptant 2 000 municipalités membres et représentant plus de 90 % de la population canadienne.

Information complémentaire
Objectif zéro
Objectif résilience
La Convention mondiale des maires au Canada
Partenaires dans la protection du climat
Ligue des communautés canadiennes sobres en carbone (LC3)

Renseignements:
Relations avec les médias de la FCM : 613 907-6395, media@fcm.ca

Caucus des maires des grandes villes
Environnement
© 2021 Federation of Canadian Municipalities