Dans le cadre de son engagement pour favoriser la réconciliation, la FCM tient à reconnaître que ses sièges sociaux sont situés sur le territoire non cédé de la Nation anichinabée algonquine, présente en ces lieux depuis des temps immémoriaux. En tant qu’organisation, nous nous efforçons d’approfondir nos connaissances, d’adapter nos méthodes de travail et de déconstruire les mentalités et les pratiques héritées du colonialisme. Alors que nous continuons à établir des relations constructives avec les peuples autochtones, nous reconnaissons leurs contributions passées et présentes et nous rendons hommage à leur leadership et à leur collaboration pour renforcer les collectivités de tout le pays.

© 2023 Fédération canadienne des municipalités