Don't have an account? Create one now

LA FCM porte les enjeux locaux au cœur de la campagne fédérale (25/08/2015)

OTTAWA - La Fédération canadienne des municipalités (FCM) demande aux partis fédéraux de s'engager à trouver de vraies solutions aux enjeux les plus pertinents pour les contribuables, soit celui des emplois locaux, la réduction du temps de transport, l'amélioration de la sécurité des routes et des ponts, de veiller à la qualité de l'eau et d'augmenter le nombre de logements abordables.

« Nous cherchons des engagements tangibles pour améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens », lance M. Raymond Louie, président de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), en ce début de 4e semaine de campagne.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) demande aux partis fédéraux de s'engager à un partenariat efficace avec les élus municipaux, puisque les villes canadiennes sont au cœur des solutions aux problèmes nationaux.

  « Chaque dollar investi pour améliorer les infrastructures publiques génère des retombées économiques de l'ordre de 20 %. Nous interpellons donc les partis fédéraux afin qu'ils prennent des engagements fermes en faveur des municipalités. Dans sa Feuille de route électorale, la FCM évalue ces besoins à 1,5 milliard de dollars par année », ajoute M. Raymond Louie.

Les villes et les communautés rurales sont appelées à jouer un rôle de premier plan dans la création d'emplois locaux, de logement abordable, et le transport collectif. Au-delà des infrastructures et stimulus économiques locaux, les villes veillent à une gamme de services qui appuie la qualité de vie de ses citoyens.

À titre d'exemple, la FCM appuie les nouvelles normes nationales pour le traitement des eaux usées qui sont en vigueur depuis le 1er janvier 2015. Toutefois, le coût de mise en œuvre doit être soutenu par tous les ordres des gouvernements, y compris le gouvernement fédéral. La FCM estime que la mise en œuvre des nouvelles normes coûtera plus de 18 milliards de dollars aux municipalités au cours des trente prochaines années.

« Nous sommes d'accord avec ces nouvelles normes, cependant le futur gouvernement doit s'assurer que les municipalités disposeront du financement nécessaire pour les appliquer.», insiste M. Louie.

Le logement abordable demeure aussi un enjeu majeur porté par la Fédération canadienne des municipalités qui compte quelque 2000 membres partout au Canada.

Rappelons qu'un locataire sur cinq consacre plus de 50 % de son revenu à son loyer. Au cours des vingt dernières années, une mise en chantier sur dix (1 sur 10) concernait des appartements locatifs. À cet égard, la FCM croit qu'il est primordial que les partis fédéraux s'engagent à protéger les programmes d'accès et offrent des incitatifs fiscaux pour préserver et augmenter le nombre de logements abordables.

Des infrastructures inadéquates en transport collectif nuisent à la qualité de vie des citoyens. Les municipalités du Canada se sont engagées à réduire le temps de déplacement et à augmenter les moyens de transport collectif. En injectant chaque année des fonds permanents d'un milliard de dollars (1 MM $) dans le transport collectif au sein des municipalités, le gouvernement fédéral contribuera à améliorer la fluidité des déplacements et améliorera l'activité économique. 

Rappelons que la Fédération canadienne des municipalités a mis en ligne une feuille de route faisant état de ses principales demandes ainsi que des outils permettant aux municipalités d'interpeller les candidats lors de débats locaux. 

À PROPOS DE LA FCM
La Fédération canadienne des municipalités est la voix nationale des municipalités. Leader du mouvement municipal, la FCM concilie priorités fédérales et locales parce qu'un Canada fort se bâtira sur des communautés fortes.

Page Updated: 25/08/2015