Une inflation galopante et les nouveaux rôles dévolus aux élus municipaux soulèvent des défis sans précédent en Jordanie. C’est pourquoi, lorsque les autorités jordaniennes ont fait appel à l’aide internationale pour renforcer leurs capacités municipales, la LGMA a souhaité faire sa part.

La LGMA est un partenaire stratégique majeur de la FCM dans son projet de soutien aux municipalités de Jordanie (PSMJ). Ce projet vise l’amélioration des services municipaux en soutenant le développement du leadership et de la bonne gouvernance des municipalités. Le nouveau gouvernement fédéral jordanien a adopté une politique de décentralisation qui favorise la mobilisation des municipalités et la participation des citoyens à la vie collective.

Conformément à la nouvelle approche stratégique de la Jordanie, son ministère des affaires municipales a obtenu l’aide du PSMJ pour mettre sur pied le premier institut de formation municipal du pays. Étant l’organisation privilégiée par les gestionnaires municipaux de Colombie-Britannique à la recherche de développement professionnel, la LGMA était un choix naturel pour ce projet.

Des pressions et des contradictions 

La Jordanie est soumise à de très fortes pressions. Son héritage et sa tradition attirent en Jordanie des millions de touristes chaque année. Pourtant, de nombreuses régions du pays sont aux prises avec des problèmes de gestion des déchets solides, de traitement des eaux usées et de salubrité de l’eau potable. 

En juillet 2018, une représentante de la LGMA, Allison Habkirk, spécialiste en formation des adultes, s’est jointe à Gordon Barnhart et à Laurent Mougeot, tous deux de la Saskatchewan, pour une mission de reconnaissance en Jordanie dans le but de préparer le démarrage du projet.  Ils ont examiné le cadre de fonctionnement des gouvernements locaux jordaniens, les entités responsables du renforcement des capacités du secteur municipal, ainsi que les récents projets de formation des élus et des employés municipaux de Jordanie. Ils ont aussi identifié les meilleures démarches d’apprentissage dans le contexte jordanien. Leurs recommandations ont permis de jeter les bases du futur institut de formation municipal.   

Quatre représentants de la LGMA ont consacré leurs efforts au succès des deux missions techniques qui ont suivi. Au cours de la première, les experts de la LGMA comprenaient Mme Habkirk, qui est aussi une planificatrice municipale et une ex-mairesse en plus d’être spécialiste en apprentissage, Brenda Gibson, experte retraitée des gouvernements municipaux ayant une solide expérience du ministère des affaires municipales et ayant travaillé pour l’association des élus en Colombie-Britannique, ainsi que Paul Murray, formateur ayant occupé les postes de directeur des finances et de directeur général dans une municipalité. La mission d’octobre 2018 a porté sur les recommandations d’un modèle d’affaires pour le nouvel institut de formation municipal et d’une structure organisationnelle adaptée aux cadres juridique et législatif de la Jordanie. Une ébauche de plan stratégique et des recommandations relatives à un plan de formation ont aussi été déposés en vue du lancement du nouvel institut. 

Au début de 2019, Brenda Gibson, Elizabeth Brennan, gestionnaire de programme à la LGMA, et Linda Adams, spécialiste en formation des élus et ex-directrice générale d’une municipalité, ont mené une deuxième mission technique.  La mission visait à valider la méthodologie d’élaboration et de prestation du programme de formation, ce qui a été fait dans le cadre d’un atelier pilote de partage des connaissances. Ce faisant, les équipes de la LGMA et du PSMJ ont pu collaborer avec des praticiens municipaux jordaniens – maires en fonction et ex-maires, conseillers élus et directeurs généraux – ainsi qu’avec du personnel du ministère des affaires municipales et de la Cities and Villages Development Bank. Les participants à l’atelier ont évalué le programme de formation prévu pour les rôles et responsabilités des élus et du personnel administratif. Ils ont aussi évalué le plan d’apprentissage et la méthodologie pédagogique destinée aux adultes. La mission a aussi donné lieu à l’organisation d’une table ronde avec des femmes jordaniennes occupant des postes de responsabilité dans l’appareil municipal afin d’examiner les lois pertinentes et les exigences réglementaires.

La LGMA demeure pleinement engagée dans ce projet et elle souhaite poursuivre son soutien afin que le nouvel institut de formation devienne complètement opérationnel.

La Local Government Management Association (LGMA) de Colombie-Britannique a été honorée d’être invitée à contribuer au renforcement des capacités municipales en Jordanie par sa participation à la mise sur pied d’un institut de formation municipal.  La Jordanie a pour priorités la décentralisation et le renforcement des capacités de ses élus et employés municipaux. Nous sommes fiers de mettre notre expérience au service de ces objectifs.
- Nancy Taylor, directrice générale de la LGMA

LGMA staff in Jordan

Ce programme est financé par Affaires mondiales Canada et mis en œuvre en partenariat avec le ministère des Affaires municipales de la Jordanie.

© 2020 Federation of Canadian Municipalities