4 juin 2021

Des leaders municipaux de partout au Canada se sont réunis en ligne cette semaine à l'occasion du Congrès annuel et salon professionnel virtuel 2021 de la FCM, au cours duquel ils ont discuté avec les chefs des partis nationaux, établi les priorités en matière de politiques et se sont préparés à faire avancer nos collectivités vers une solide relance post-COVID.

« Dans les villes et les collectivités de toutes tailles, les élus municipaux ont été aux premières lignes de cette pandémie, et ils joueront un rôle clé dans la relance économique que méritent les Canadiens, a déclaré la nouvelle présidente de la FCM, Joanne Vanderheyden. Il faudra une collaboration sans précédent entre les différents ordres de gouvernement pour bâtir un Canada plus fort. À titre de gouvernements les plus proches de la vie quotidienne des gens, nous sommes ici pour dire : nous sommes prêts. »

Pendant cinq jours, près de 1 000 leaders municipaux issus de l’ensemble des provinces et territoires ont partagé ce message avec leurs homologues fédéraux, accueillant le premier ministre Justin Trudeau, le chef de l'opposition officielle Erin O'Toole, le chef du NPD Jagmeet Singh, la cheffe du Parti vert Annamie Paul et le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet dans une série d'allocutions et de rencontres. Le congrès de la FCM, dont le thème était Avançons, proposait également des panels de discussion, l'AGA de la FCM, un salon professionnel virtuel et des ateliers présentant des outils et des idées pour stimuler la relance économique sur le terrain. Les sessions plénières ont traité de sujets variés, comme la croissance économique des collectivités rurales, l’abordabilité du logement et le harcèlement en ligne. Elles ont mis en vedette des invités comme la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, Maryam Monsef, et la présidente et première dirigeante de la SCHL, Romy Bowers.

Lors d’élections plus tôt aujourd’hui, Joanne Vanderheyden, la mairesse de longue date de Strathroy-Caradoc, en Ontario, a été par acclamation nouvelle présidente de la FCM. Elle succède ainsi à Garth Frizzell, conseiller municipal de la Ville de Prince George en Colombie-Britannique. Les délégués au congrès ont également procédé à l’élection du conseil d’administration de 75 sièges de la FCM et de ses trois vice-présidents :

  • Première vice-présidente : Taneen Rudyk, conseillère, Ville de Vegreville, Alb.
  • Deuxième vice-président : Scott Pearce, maire, Canton de Gore, Qc
  • Troisième vice-président : Geoff Stewart, maire adjoint, Comté de Colchester, N.-É.

Dans le cadre d'un processus distinct, lundi, le maire d'Halifax Mike Savage a succédé au maire d'Edmonton Don Iveson à la présidence du caucus des maires des grandes villes de la FCM. Il sera appuyé par deux vice-présidents : la mairesse de Montréal Valérie Plante et le maire de Saskatoon Charlie Clark.

« Le président Frizzell a été un leader extraordinaire pour nous durant cette période particulière, a affirmé la nouvelle présidente Vanderheyden. Au cours de ces mois difficiles, la FCM a obtenu des gains essentiels pour les municipalités au niveau fédéral, qu'il s'agisse de financement pour protéger les services de première ligne, de solutions pour la création rapide de logements, ou d'investissements qui stimuleront la relance économique dans les transports collectifs, les services à large bande et les infrastructures en milieu rural. Ces réalisations témoignent du leadership de Garth et placent la barre très haute pour le travail de la FCM au cours de cette prochaine année cruciale. »

Les délégués ont partagé leurs perspectives locales sur des enjeux émergents lors des discussions. Jeudi, les délégués ont adopté quatre résolutions appelant à une action nationale sur quatre priorités : le soutien aux services de transport intermunicipaux par autobus, le renforcement des dispositions législatives canadiennes contre les messages haineux, l'élargissement du financement ciblé pour les initiatives de lutte contre l'itinérance en milieu rural et la protection des services 911. Alors que les délégués ont réfléchi et échangé à propos de la découverte tragique des dépouilles de 215 enfants sur l'ancien site du pensionnat autochtone de Kamloops, la FCM a réitéré l’urgence de mettre en œuvre les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

« Après 14 mois passés aux premières lignes de la pandémie de COVID-19, les élus municipaux quittent cette semaine unis et prêts à faire avancer notre pays, a ajouté la présidente Vanderheyden. Après tout ce que nous avons appris et affronté pendant cette pandémie, revenir au statu quo ne sera pas suffisant. Nous sommes déterminés à collaborer avec nos partenaires fédéraux pour mener une relance économique forte, durable et inclusive, d’un océan à l’autre. »

Renseignements :  Relations avec les médias, FCM, (613) 907-6395, media@fcm.ca  

© 2021 Federation of Canadian Municipalities