7 février 2022

OTTAWA – À quelques semaines du dépôt du budget fédéral, les maires des grandes villes ont rencontré aujourd’hui des membres clés du Conseil des ministres pour discuter des priorités des villes. Les maires sont clairs : ce budget arrive à un moment crucial pour outiller les villes et leur permettre de mener la relance économique que nos concitoyens méritent.

« Notre partenariat fédéral-municipal a tant apporté à la population depuis le début de la pandémie et il jouera un rôle tout aussi central pour stimuler une relance durable et inclusive, a déclaré Mike Savage, président du caucus des maires des grandes villes (CMGV) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et maire d’Halifax. Nos villes sont le moteur économique de ce pays et leur apport sera crucial pour réaliser les objectifs de relance, comme créer des emplois, résoudre la crise du logement et atteindre les cibles climatiques du Canada. »

Le caucus a eu l’occasion de s’entretenir avec la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, le ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, Dominic LeBlanc, la ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé, Carolyn Bennett, ainsi que le ministre du Logement et de la Diversité et de l’Inclusion, Ahmed Hussen.

Avec la ministre Freeland, les maires ont à nouveau sonné l’alarme au sujet des pertes de revenus des droits de passage des transports collectifs. Les budgets municipaux sont en train d’être finalisés et les villes  ne sont pas autorisées à adopter de budgets déficitaires pour couvrir les pertes. Sans solution en 2022, les conséquences iront de réductions de services, ce qui ferait mal aux plus vulnérables et provoquera le report de priorités liées au climat comme l’électrification du parc d'autobus.

« C’est un cri d’alarme que nous lançons au sujet des déficits de nos systèmes de transports collectifs causés par la pandémie, a affirmé le maire Savage. Les maires ont été très clairs : nous avons besoin du leadership fédéral et provincial de manière urgente si nous voulons éviter des réductions de services qui feront mal à la population. De plus, les villes sont besoin que cette crise soit réglée pour être en position de mener plus globalement la relance inclusive et durable sur laquelle les gens comptent. »

Pour favoriser cette relance inclusive grâce au budget 2022, les maires proposent aussi d’agir de manière ambitieuse en matière de logement et de lutte à l’itinérance. Ils veulent prioriser l’élargissement l’Initiative pour la création rapide de logements, qui devrait être la pierre angulaire du plan concret dont nous avons urgemment besoin pour mettre fin à l’itinérance chronique. De plus, ils recommandent des mesures qui pourraient augmenter l’offre de logements abordables, notamment en optimisant les programmes existants pour bâtir plus de logements plus rapidement et en réalisant l’engagement fédéral d’aider les fournisseurs de logements à acquérir plus de logements locatifs sur le marché afin de les garder abordables.  

Pour stimuler une relance durable, les maires soutiennent que de nouveaux investissements en innovation locale dans le budget 2022 sont essentiels pour atteindre nos cibles nationales de réduction des émissions de GES d’ici 2030. La FCM propose de stimuler grâce à ces nouveaux investissements l’action climatique à l’échelle locale dans des domaines de fort impact, comme le captage des biogaz, la production d’énergie communautaire, les véhicules verts et l’infrastructure de recharge.

« Les villes sont des partenaires incontournables pour relever nos plus urgents défis, qu’il s’agisse de l’itinérance ou des changements climatiques, a ajouté le maire Savage. Avec des investissements intelligents dans le budget 2022, et le règlement de la crise des déficits dans nos systèmes de transports collectifs, nous serons prêts à participer à la construction du pays plus fort, plus inclusif et plus durable que les gens veulent voir une fois la COVID-19 derrière nous. »

Le caucus a également exprimé sa solidarité envers les résidents de la Ville d’Ottawa alors que des manifestations contre les mesures de santé publique continue d’affecter les habitants et les commerces du centre-ville.

« En tant que maires, nous comprenons très bien à quel point des perturbations prolongées comme celle-là peut avoir un impact sur les gens et les commerces, a affirmé le maire Savage. Nous insistons à nouveau sur le fait que les manifestations doivent respecter les résidents, les membres des médias, et la santé publique. De plus, il est évident que l’intimidation et les symboles haineux n’ont pas de place dans nos villes. Je souhaite exprimer mon soutien au maire Watson, au conseil municipal et aux habitants d’Ottawa. J’espère que la situation se résoudra rapidement et de manière pacifique. »

Consultez le document Partenaires de la relance du pays.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) unit plus de 2 000 gouvernements municipaux à l’échelle nationale, représentant plus de 90 % des Canadiens de chaque province et territoire. Le caucus des maires des grandes villes (CMGV) de la FCM est la voix des 22 plus grandes villes canadiennes.

Renseignements : Relations avec les médias, FCM, (613) 907-6395, media@fcm.ca

Caucus des maires des grandes villes
Budget fédéral
Logement
Transport collectif
© 2023 Fédération canadienne des municipalités