Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Tanzanie

Dans l'actualité

Les activités de l'ALAT

L'Association of Local Authorities of Tanzania (ALAT) a tenu un forum de renforcement des capacités consacré à la mobilisation des ressources, à son assemblée générale annuelle en mai 2013. Le vice-président de l'ALAT ainsi que des membres du personnel ont aussi effectué une mission de sensibilisation des membres dans la région des lacs du pays, au cours de laquelle ils ont discuté de services aux membres éventuels avec les représentants des membres de cette région.  En outre, un atelier en gestion des connaissances de la FCM a aussi été tenu à l'intention d'employés de l'ALAT, du conseil municipal de Morogoro et de cinq districts ruraux.

Mission Morogoro

Récemment, deux experts-conseils canadiens ont mené une mission de diagnostic à Morogoro afin de cerner de possibles projets d'exploitation minière et de raffinage de pierres précieuses, qui a donné lieu à une étude complète. Par ailleurs, les districts ruraux de Morogoro ont étudié divers projets économiques éventuels en collaboration avec leurs partenaires canadiens. La production d'écobriquettes s'est révélée une piste intéressante dans l'analyse de diagnostic.

Soutenir l'évolution de l'économie tanzanienne

La décentralisation fiscale en cours en Tanzanie assure aux pouvoirs locaux une plus grande maîtrise sur la perception des revenus et les immobilisations. Toutefois, les municipalités n'ont pas encore toute l'autonomie voulue dans différents aspects cruciaux, dont les stratégies financières et les ressources humaines.

En Tanzanie, les gouvernements locaux tirent le plus gros de leurs revenus des transferts gouvernementaux, ceux-ci représentant autour de 72 % de leur budget. Les revenus de sources locales sont tirés principalement des droits d'immatriculation sur les véhicules (autobus, taxi, voitures), des permis, des droits de péage routiers, des taxes sur l'alcool et des impôts fonciers. L'efficacité de la gouvernance locale se heurte à certains obstacles importants, à cause du contrôle exercé par le gouvernement central sur le recrutement et l'affectation des fonctionnaires locaux et parce que les gouvernements locaux n'ont pas le pouvoir de majorer les taxes locales.

Initiatives du PMDE en Tanzanie

L'ALAT a été mise sur pied en 1984 à la suite du rétablissement des gouvernements locaux au pays. Dans le cadre de notre programme Partenaires municipaux pour le développement économique (PMDE), nous aidons l'ALAT à entreprendre de nombreux projets de démonstration en vue d'établir les conditions nécessaires pour soutenir efficacement les activités de développement économique local (DÉL) du secteur privé.

Travaillant en étroite collaboration avec l'Association, nous l'aidons à développer ses capacités à promouvoir plus efficacement le DÉL parmi ses membres en s'attachant aux priorités suivantes :

  • Élaboration d'un guide d'orientation exhaustif sur le DÉL.
  • Renforcement de la communication avec les membres et de leur participation au DÉL, en élaborant de nouveaux produits, outils et mécanismes d'échange de connaissances.
  • Développement de réseaux avec des intervenants du gouvernement central afin d'améliorer la crédibilité et la visibilité de l'ALAT.
  • Accroissement de la capacité d'offrir des services en DÉL, dont la facilitation des réseaux industriels et le développement de grappes pour soutenir le secteur de la petite entreprise.
  • Soutien aux districts ruraux de Tanzanie afin qu'ils deviennent des agents de promotion de la croissance économique régionale à l'échelle locale.

À propos de l'Association of Local Authorities of Tanzania

Regroupant 133 districts et pouvoirs urbains de toute la partie continentale de la Tanzanie, l'ALAT s'emploie à promouvoir et à soutenir les objectifs et idéaux de la décentralisation, dont le DÉL. Pour plus de renseignements, visitez le site web de l'ALAT.

Partenaires canadiens

Mise à jour : 11/02/2016