Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Karina Richters : Adopter une approche d’équipe à l’égard du développement durable à Windsor

Partagez cette page 
A A A




« Mon rôle consiste selon moi à me pencher sur la qualité de vie des gens de cette région dans tous les domaines soit le triple bilan. » Karina Richters, Ville de Windsor (Ont.)

Cette entrevue fait partie d'une nouvelle série, les Héros du virage vert municipal des PPC, conçue afin de faire connaître les membres du programme des Partenaires dans la protection du climat de la FCM et de l'ICLEI.

La réussite d'un projet de développement durable repose toujours sur un effort collectif, et la mise en place d'un réseau de partenaires est l'une des clés du succès de Karina Richters en tant que superviseure du développement durable de la Ville de Windsor. Sous son leadership, Windsor est devenue l'une des premières municipalités canadiennes à se doter d'un plan portant expressément sur l'adaptation aux changements climatiques. Consciente de l'importance du réseautage, Mme Richters est déterminée à faire connaître les pratiques exemplaires à ses collègues au Canada et à l'étranger par l'intermédiaire du programme Partenaires dans la protection du climat (PPC).   

L'entrevue qui suit vous permettra d'en apprendre davantage sur Karina Richters. Vous pourrez également communiquer avec elle (voir ses coordonnées ci-dessous) pour discuter de son approche et de la façon dont vous pourriez la mettre en pratique dans votre municipalité.

Q : Quelle est votre source de motivation pour votre travail dans le domaine du développement durable?

R : Ce qui me pousse, c'est de savoir ce que la Ville peut ou pourrait être pour chacun. Mon rôle consiste selon moi à me pencher sur la qualité de vie des gens de cette région dans tous les domaines, en m'intéressant de près aux problèmes économiques, sociaux et environnementaux, c'est à dire le triple bilan.   

Et j'adore le fait que chacune de mes journées soit différente, car je prends connaissance d'un grand nombre de projets. Un matin, je peux aborder la question des espèces envahissantes ou du plan énergétique communautaire et l'après-midi, travailler à un îlot thermique urbain puis à l'approvisionnement durable. Comme je touche à tout, j'ai une bonne idée de nombreux dossiers auxquels la Ville participe. C'est pourquoi mon travail est si gratifiant et agréable.

Karina et des bénévoles dans le cadre de l’initiative d’assainissement de la rivière Detroit.
Karina gère des projets visant à améliorer le développement durable de la ville de Windsor et travaille avec la collectivité pour y parvenir. (Source : Office de protection de la nature de la région d'Essex)

Q : Comment les partenariats ont-ils contribué à votre succès?

R : On constate que le succès de la durabilité de notre environnement reposera sur tous les services municipaux et sur ce qu'ils peuvent faire dans leur domaine. Nous avons la chance de bénéficier d'un énorme soutien des services à l'égard de notre plan directeur environnemental et de notre plan d'adaptation aux changements climatiques. De plus, nous avons pu établir de bons partenariats de collaboration au sein de la municipalité. Si un service nous demande de l'aide pour progresser dans un projet, nous lui offrons le soutien technique, nouons des liens avec d'autres municipalités et effectuons une partie du travail difficile. L'idée est que ce service prenne par la suite en charge la politique ou le programme et le dirige. C'est comme cela que nous avons très bien réussi.

Plaque pour le jardin de démonstration de plantes indigènes expliquant les différentes espèces fauniques; jardin en arrière-plan.
Jardin de démonstration de plantes indigènes aménagé à l'installation de traitement de l'eau de Windsor dans le cadre de l'initiative canadienne d'assainissement de la rivière Detroit. (Source : Averil Parent)

Q : Que réserve l'avenir au développement durable à Windsor?

R : Nous avons connu des réussites qui ont été vraiment très bien accueillies. Nous examinons maintenant la façon d'aller de l'avant dans les dossiers de la santé environnementale et de la qualité de vie de nos résidents. Mon objectif est d'intégrer la durabilité de l'environnement dans le travail quotidien des employés de la Ville, et depuis huit ans que j'occupe ce poste, j'ai observé un changement de culture en ce sens au sein de l'administration. On parle du plan directeur environnemental ou du plan d'adaptation aux changements climatiques en précisant qu'ils font partie du mode de prestation des services. Le chemin est long, mais nous progressons. 

Lançons la discussion : Découvrez comment votre collectivité peut lutter contre les changements climatique

Communiquez avec Karina pour discuter des sujets suivants :

  • l'élaboration d'un plan d'adaptation aux changements climatiques;
  • le triple bilan;
  • la mise en place d'un réseau solide.

Coordonnées
Karina Richters
Superviseure, Durabilité de l'environnement et changements climatiques
Ville de Windsor (Ont.)
T. 519 253-7111, poste 3226

Rencontrez d'autres héros du virage vert municipal au Canada

Cet article fait partie d'une série, Héros du virage vert municipal du PPC, consacrée aux leaders du virage vert des municipalités membres du programme des PPC. Consultez les autres profils : 

Partagez ce récit inspirant dans votre réseau.


Source (première image): Ville de Windsor

Mise à jour : 09/02/2017