Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Ville de Richmond Hill (Ont.)

Étape 5

Population Membre des PPC depuis Cible de réduction de GES
185 541 2000
  • Pour les émissions de GES liées aux activités municipales : réduction de 20 % par rapport à l'an 2000 en 2009
  • Pour les émissions de GES liées aux activités de la collectivité : réduction de 6 % par rapport à l'an 2000 en 2010

Les enfants jouent dans Parc aquatique Crosby de Richmond Hill

« Les membres de la collectivité et les organisations partenaires ont joué un rôle crucial dans la réussite de nos initiatives environnementales. Au cours de la dernière année, plus de 2 000 personnes sont venues nous faire part de leurs priorités concernant leur environnement local. Greening the Hill reflète vraiment les valeurs et la vision de la collectivité. »
– Dave Barrow, maire de Richmond Hill

 

Pendant près de 15 ans, la Ville de Richmond Hill a été un chef de file en matière de lutte contre les changements climatiques et d'amélioration de la qualité de l'air, gagnant des prix pour ses programmes, et dépassant ses cibles de réduction des GES liés aux activités municipales en cinq ans seulement. La Ville s'est fixé pour la première fois en 2004 des cibles de réduction des GES et, en 2009, les émissions liées aux activités municipales avaient chuté de 33 % par rapport à l'an 2000 (année de référence), les plus importantes réductions découlant de l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments et des dispositifs d'éclairage de rues.  Richmond Hill a été la première municipalité de l'Ontario à atteindre sa cible dans le cadre du programme PPC.  

En 2014, le conseil a adopté, Greening the Hill, la stratégie de la Ville en matière d'environnement. Cette stratégie a été élaborée en partenariat avec différents intervenants, et a notamment pris en compte les points de vue fournis par plus de 2 000 résidents. L'énergie durable, le transport, la gestion de l'eau, l'aménagement du territoire et la protection de l'environnement naturel comptent au nombre des secteurs visés par la stratégie.

La Ville a reçu du soutien du Fonds municipal vert de la FCM pour l'achèvement des étapes 1 et 3 (FMV 3217), ainsi que du financement pour la réalisation de trois autres projets (FMV 9729, 7200 et 2189).

Principaux projets et résultats

Énergie géothermique

Entre 2000 et 2009, les émissions liées aux activités municipales ont chuté de 36 %. Le nouveau Centre for Performing Arts constitue un bon exemple du type de mesures mises de l'avant par la municipalité :  on y a installé une pompe géothermique pour desservir la partie patrimoniale du bâtiment (une vieille école). Ces pompes remplacent avantageusement les systèmes conventionnels à air pulsé, tant sur le plan économique qu'environnemental.  

Résultats environnementaux

  • Réduction de la consommation d'électricité de plus de 96 000 kWh par année.
  • Réduction des émissions annuelles de CO2 d'environ 16 tonnes.   

Résultats économiques

  • Réduction des coûts d'électricité d'environ 15 000 dollars par année.
  • L'achat de la pompe géothermique a été entièrement financé à même le Fonds de la taxe sur l'essence.   

Résultats sociaux

  • Le théâtre accueille tant des groupes communautaires régionaux que des artistes locaux et en tournée. 

Dispositif amélioré de contrôle de la température DRY-O-TRON

En 2009, Richmond Hill a remplacé le vieux modèle de déshumidificateur Dry-O-Tron desservant l'enceinte de la piscine à vagues de son centre aquatique Lois Hancey par un nouveau modèle plus écoénergétique.   

Résultats environnementaux

  • Économie d'électricité de plus de 182 000 kWh par année.
  • Réduction des émissions de GES d'environ 31 tonnes.  

Résultats économiques

  • Réduction de 76 000 dollars des coûts d'énergie annuels.
  • Réduction de 30 000 dollars des coûts annuels d'entretien de l'équipement.
  • Ce projet de 600 000 dollars et a été financé à l'aide du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral.

Résultats sociaux

  • Amélioration de la qualité de l'environnement pour les utilisateurs de la piscine. 

Parcs de véhicules verts

Depuis l'an 2000, Richmond Hill a mis en oeuvre différentes mesures pour réduire la consommation de carburant de son parc de véhicules et par le fait même ses coûts. Voici quelques-unes de ces mesures : utilisation de mélanges essence-éthanol et de biodiesel, achat de véhicules électriques et hybrides, et installation sur tous les véhicules du parc d'un dispositif de contrôle de la marche au ralenti des moteurs. On a également remplacé l'équipement d'entretien des parcs, tels les taille-haies, par des modèles avec des moteurs plus efficaces.  

Résultats environnementaux

  • La consommation moyenne du parc de véhicules étant de 15 l/100 km, la Ville économise plus de 5 000 litres d'essence.
  • Réduction des émissions de GES de 89 tonnes.   

Résultats économiques

  • Économie annuelle en carburant de plus de 10 000 dollars.
  • Les coûts de fonctionnement et d'entretien des moteurs hybrides sont moins élevés que ceux des moteurs à essence conventionnels.

Résultats sociaux

  • Amélioration de la qualité de l'air de la municipalité.
  • Promotion des véhicules et de l'équipement à haut rendement énergétique.


Défis relevés

  • La gestion des déchets constituera un défi pour cette collectivité en pleine croissance.
  • Urbanisation et périodes de sécheresse. 
  • Difficulté à recueillir et à coordonner les données nécessaires pour mesurer et suivre les progrès.
  • Réticence possible des intervenants à soutenir certaines initiatives en raison d'un manque de sensibilisation, de divergences d'opinions ou d'intérêts concurrentiels.

Leçons retenues

  • L'installation de pompes géothermiques constitue un moyen économique d'améliorer l'efficacité énergétique des petits bâtiments.  
  • La Ville tient à mentionner aux municipalités qui souhaitent mettre en œuvre un projet semblable qu'il est important de s'assurer que les trous de forage sont bien situés, afin d'éviter qu'ils ne constituent une entrave à de futurs travaux d'aménagement du site.
  • Le personnel municipal s'est renseigné activement sur les pratiques exemplaires mises en oeuvre dans d'autres municipalités, et a ainsi pu apprendre de l'expérience des autres. 

« Il faut rester déterminé à mener à bien le programme [PPC]. Richmond Hill a connu une importante poussée démographique de 2000 à 2009. Au cours de cette période, notre population a augmenté de 50 000 habitants, et il y a eu une augmentation de 33 % de la superficie totale des installations, une augmentation de 32 % de la taille du parc de véhicules, et une augmentation de 26 % du nombre de feux de circulation - et malgré cela, la Ville a réussi à réduire de 33 % ses émissions de GES. »
– George Flint, gestionnaire, Qualité de l'air et Déchets solides

 

Mise à jour : 04/06/2015