Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Ville de Pickering (Ont)

Étape 5

Population Membre des PPC depuis Cible de réduction de GES
91 514 habitants 2005
  • Activités municipales – 13,8 % sous les niveaux de 1995, d'ici 2016
  • Activités de la collectivité – 19 % sous les niveaux de 1995 d'ici 2016

Le jardin communautaire Rockport en Pickering

« Bien que la Ville de Pickering soit extrêmement fière d'avoir réalisé l'Étape 5 du programme des Partenaires dans la protection du climat, elle poursuit ses efforts de développement durable. Au cours des vingt prochaines années, la Ville de Pickering prévoit connaître une croissance démographique importante et elle veillera à ce que cette croissance soit équilibrée et écoresponsable, créant une ville plus dynamique et habitable. »
– Dave Ryan, maire de Pickering

 

Le Service d'aménagement de la Ville de Pickering coordonne les initiatives municipales et communautaires par l'entremise de son programme « Sustainable Pickering ». L'intégration du développement durable dans la prise de décisions du service s'est avérée un élément clé de ses succès.

Deux ans après s'être joint au programme des Partenaires dans la protection du climat, la Ville de Pickering est devenue la cinquième municipalité ontarienne à avoir achevé les étapes 1 à 3. En 2014, Pickering a été reconnue pour avoir terminé les Étapes 4 et 5. En 2008, on a retenu les services de Durham Sustain Ability pour aider à élaborer une stratégie et un cadre d'activités avec lesquels la Ville pourrait procéder pour réduire la consommation d'énergie et les émissions de GES. Entre autres, la stratégie a aidé à créer le Plan municipal de gestion d'énergie (PMGE), un plan quinquennal visant à assurer une utilisation plus efficace des ressources énergétiques de la ville. Le plan a été conçu pour répondre aux exigences de la Loi sur l'énergie verte de l'Ontario.

Les progrès sont suivis par l'initiative de Pickering Measuring Sustainability*, qui rend compte de  55 indicateurs de développement durable dans cinq catégories (environnement, économie, société, développement et consommation). On y inclut les émissions produites par la collectivité et la consommation d'énergie.

La Ville de Pickering a pu compter sur le soutien du Fonds municipal vert de la FCM (FMV 5158) pour la réalisation des Étapes 1, 2 et 3 du PPC.  

Principaux projets et résultats

Gestion d'énergie et améliorations

La Ville a procédé à des audits de consommation d'énergie dans toutes ses installations afin de déterminer comment optimiser les équipements en place et voir quelles améliorations pouvaient être apportées. Gilbert Boehm, superviseur, Gestion de l'énergie, a expliqué que de nombreux audits ont mené à des améliorations comme des appareils plus efficaces d'éclairage à l'intérieur et à l'extérieur, un meilleur chauffage, la modernisation de la ventilation et de la climatisation, dont des régulateurs de vitesse variables et des améliorations aux systèmes d'information de gestion de l'énergie.

Résultats environnementaux

  • Les projets d'efficacité énergétique ont permis de réduire de 8,6 % la consommation générale d'énergie dans les installations de la Ville et de diminuer de 10,6 % les émissions de GES comparativement aux niveaux d'avant la mise en œuvre du projet.

Résultats économiques

  • Les projets de modernisation ont permis à la Ville d'économiser environ 200 000 $ par année en coûts d'énergie et d'exploitation.   

Résultats sociaux

  • Le remplacement des ampoules incandescentes par des appareils DEL dans quatre des terrains de tennis a éliminé le bruit de l'ancien appareil d'éclairage, menant à un jeu plus agréable.
  • M. Boehm a également dit que les gens ont remarqué les détecteurs de présence dans les bâtiments de la ville et demandent si ces détecteurs pourraient être posés à d'autres endroits.

Projet de complexe récréatif à système d'énergie intégré

On a procédé à une étude de conception technique du complexe récréatif de la Ville pour déterminer la portée d'un projet d'amélioration écoénergétique à grande échelle pour l'année 2015. En raison des demandes de chauffage et de climatisation du complexe, on a privilégié des relations symbiotiques qui permettent des redondances souhaitables et de considérables économies d'énergie. Les vieux équipements seront déclassés et un nouvel ensemble d'équipement écoénergétique, comprenant des compresseurs, des chaudières, des échangeurs thermiques, un refroidisseur et un déshumidificateur sera installé.

La chaleur résiduelle générée par l'équipement de fabrication de glace et de climatisation sera utilisée pour chauffer l'approvisionnement en eau chaude du complexe, les piscines et les boucles de chauffage pour les déshumidificateurs, ce qui permettra d'économiser de l'énergie au printemps et en automne. Ce type d'intégration signifie que la nécessité de faire appel à des tours de refroidissement sera à toute fin éliminée, puisque la chaleur résiduelle sera redirigée dans une séquence de demandes prioritaires de chauffage. De nouveaux systèmes d'automatisation de bâtiments, avec des caméras infrarouges, assureront la surveillance des processus comme la température de la patinoire, les conditions de stabilisation de la glace et la consommation d'énergie.

Résultats environnementaux

  • Réduction prévue des émissions de GES d'environ 106 tonnes.
  • Diminution  de la consommation annuelle d'environ 274 kW d'électricité et de 16 700 m3 de gaz naturel.

Résultats économiques

  • On prévoit que le délai de récupération des améliorations écoénergétiques sera d'environ cinq ans.   

Résultats sociaux

  • On prévoit que la réduction des heures nécessaires à l'entretien de l'équipement vieillissant permettra au personnel d'offrir de meilleurs services aux usagers du complexe.
  • Une meilleure qualité de glace pour les patineurs en raison d'équipement de production de glace hautement suivis et automatisés.

Reconnaissance des quartiers durables

La reconnaissance des quartiers durables Celebrating Sustainable Neighbourhoods découle de l'activité de mesure du développement durable de la ville. Tout groupe de cinq personnes ou plus peut s'inscrire : groupes de quartiers, amis, écoles, groupes religieux, entreprises et autres organisations. Le groupe choisit par la suite un des 55 indicateurs de développement durable sur lequel il désire agir et entreprendre des activités pour l'améliorer. Le programme fonctionnera de mars à novembre. À la conclusion du programme, la Ville tient une activité de célébration qui reconnaît les efforts du groupe. Chacun des groupes présente ses activités, apprend ce que les autres groupes ont réalisé et vote pour le « meilleur effort de groupe ». Le groupe gagnant reçoit l'occasion de travailler avec la ville sur un projet d'amélioration de la collectivité de 10 000 $ de leur choix.

Résultats environnementaux

  • Les projets environnementaux comprennent la plantation d'arbres, les jardins communautaires, l'installation de barils d'eaux de pluie, la restauration d'habitats naturels, le nettoyage de détritus, les initiatives de recyclage et les activités de conservation d'énergie et d'eau.
  • Dans un projet, 1 400 livres de déchets électroniques ont été recyclés et valorisés.
  • Augmentation de la sensibilisation de la population sur les enjeux environnementaux, comme l'utilisation judicieuse des ressources.   

Résultats économiques

  • Les activités des groupes comprenaient la collecte de fonds pour des œuvres de bienfaisance. Le conseil environnemental de la Dunbarton High School a participé à la marche de la Tour du CN 2014 pour amasser des fonds pour la recherche en matière de changements climatiques. Le Canadian Progress Club de Durham South a obtenu 10 000 $ au soutien du Grandview Children's Centre. Highbush Community Yoga a procédé à des activités mensuelles de yoga pour recueillir des fonds, de la nourriture et des jouets pour sept œuvres de charité locales et une œuvre internationale. La Rainy Day Drive a organisé la collecte de nourriture pour les banques alimentaires et deux efforts importants d'aide humanitaire.
  • Le Comité consultatif d'affaires écoresponsables de la chambre de commerce d'Ajax Pickering a élaboré une liste de contrôle de gestion environnementale qui permet de promouvoir une culture de développement durable au sein de la communauté d'affaires.  

Résultats sociaux

  • Au cours de sa deuxième année, le programme comportait 10 groupes inscrits, constitués de plus de 1 300 participants, qui ont réalisé plus de 70 activités de projets de renforcement communautaire.
  • Garder en tête que la collectivité est la clé à la réussite du programme. Le programme crée un sens d'appartenance, donne une tribune aux gens, offre une reconnaissance et de l'encouragement pour en accomplir davantage.


Défis relevés

  • Le financement nécessaire et l'allocation de personnel représentent toujours des défis pour ce type d'activité, mais une municipalité ne devrait pas s'empêcher de faire ce qu'elle peut.
  • La Ville de Pickering a examiné ses obstacles internes et comment les surmonter. Par exemple, un manque de ressources à allouer à l'efficacité énergétique a été résolu en créant un poste de supervision pour diriger le processus.

Leçons retenues

  • Quand la Ville de Pickering a modernisé l'éclairage du terrain de tennis aux ampoules DEL, la collectivité était plus enthousiaste par l'amélioration de l'environnement de jeu que par les économies en énergie et les diminutions d'émissions réalisées.
  • De nombreux membres du personnel municipal voient l'énergie différemment et cela a créé un plus grand échange culturel dans l'ensemble des services de la ville.

Mise à jour : 06/08/2015