Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Ville de Mississauga (Ont.)

Étape 5

Population Membre de PPC depuis Objectifs de réduction des GES
713 443
habitants
1999
  • réduction de 1 % par année de la consommation d'énergie et des GES pour les installations municipales (réduction globale de 5 % d'ici à 2020).
  • Cible à long terme : devenir une collectivité nette zéro.

Femme devant un étal de légumes au marché des agriculteurs

« Le plan directeur Living Green de Mississauga établit nos priorités en matière d'environnement. Chaque année, nous mettons en œuvre de nouvelles mesures et encourageons notre collectivité à s'engager et à poser des gestes concrets. L'achèvement de l'étape 5 du programme Partenaires dans la protection du climat de la FCM témoigne de notre engagement à donner l'exemple, et nous ne cessons d'améliorer notre bilan environnemental, dans l'objectif de devenir une ville verte de niveau international. »
– Bonnie Crombie, mairesse de Mississauga

 

En 2012, la Ville de Mississauga a adopté son plan directeur Living Green Master Plan (LGMP), un plan d'action selon lequel l'élaboration des politiques et des programmes vise l'atteinte des objectifs environnementaux établis dans le plan stratégique de la Ville. Le LGMP détermine 49 mesures à mettre en œuvre par la Ville et la collectivité sur une période de 10 ans.

En 2013, Mississauga a utilisé plus de 206 millions d'équivalents kilowatts-heure d'électricité et de gaz naturel dans les bâtiments qui lui appartiennent ou qu'elle exploite et pour ses différentes opérations (utilisation d'énergie dans les parcs, pour l'éclairage de rue et les feux de circulation), soit 6 % de moins qu'en 2011. La Ville a maintenant décidé de mettre en œuvre un plan quinquennal de conservation de l'énergie, qui vise une réduction annuelle de la consommation d'énergie de 1 % par mètre carré pour les bâtiments municipaux, soit une réduction totale de 5 % d'ici à 2020. On estime qu'à la fin de la période visée, les économies totales de coûts se chiffreront à environ 575 000 dollars par année.

La Ville a reçu du soutien du Fonds municipal vert pour son plan directeur Living Green, ainsi que du financement pour plusieurs autres projets. 

Principaux projets et résultats

Améliorations écoénergétiques des systèmes d'éclairage

Améliorations écoénergétiques des systèmes d'éclairage

Depuis 2005, Mississauga a remplacé un grand nombre de ses appareils d'éclairage intérieur et extérieur peu efficaces par des appareils à DEL, et ajouté dans la mesure du possible des commandes d'intensité lumineuse et des capteurs de présence. Ainsi, la totalité des 49 000 lampadaires de la ville ont été remplacés par des lampes à DEL; les appareils d'éclairage de la patinoire Tomken et de la Mississauga Valley, ceux de deux autres patinoires du Hershey Centre et de 17 clubs de tennis, ainsi que ceux des parcs de stationnement de plusieurs centres communautaires et d'autres installations municipales ont également été remplacés par des systèmes plus performants.

Incidences environnementales

  • Réduction des émissions de GES d'environ 130 tonnes
  • Économies d'énergie annuelles de plus de 1,35 million de kWh
  • Réduction de 55 % de la consommation d'électricité pour l'éclairage des rues et de 15 % pour l'éclairage des bâtiments municipaux

Incidences économiques

  • Les améliorations apportées aux systèmes d'éclairage intérieur entre 2005 et 2014 se sont traduites par des économies de coûts d'environ 189 000 dollars par année.
  • Période de récupération de cinq ans des coûts associés à l'installation de lampadaires à DEL.
  • La Ville a reçu environ 13 000 dollars des services d'utilité publique pour le remplacement des appareils d'éclairage du stationnement du Hershey Centre et du palais de justice.
  • Un système d'éclairage efficace réduit la facture d'électricité des clubs de sport qui exploitent et entretiennent les courts de tennis municipaux.

Incidences sociales

Mesures d'efficacité énergétique, gestion et formation

Depuis 2012, 52 mesures – dont la récupération de la chaleur résiduaire, la modernisation des systèmes automatisés de contrôle des bâtiments et la valorisation de l'eau – ont été mises en œuvre dans différentes installations municipales. La Ville a également créé le programme Energy Benchmarking, Energy Awareness and Recommissioning (EBEAR) afin d'accroître la sensibilisation à la consommation d'énergie du personnel de tous les services communautaires, des parcs et des installations récréatives, des services de transports collectifs et des casernes de pompiers. La Ville a offert des ateliers de formation au personnel pour l'aider à reconnaître les possibilités d'économies d'énergie au travail et à la maison, et elle entend également offrir un programme en ligne de sensibilisation à la consommation d'énergie en 2014-2015.   

Incidences environnementales

  • Les mesures de récupération de la chaleur mises en œuvre au Hershey Centre et au Mississauga Valley Community Centre ont permis de réduire la consommation de gaz naturel (plus de 129 000 m3) et d'électricité (59 000 kWh) et les émissions de GES (250 tonnes).
  • Et d'autres réductions de la consommation d'énergie ont découlé des mesures d'automatisation des systèmes de contrôle des installations municipales – gaz naturel (97 000 m3) et électricité (plus de 862 000 kWh), et des émissions de gaz à effet de serre (260 tonnes).

Incidences économiques

  • La Ville a économisé plus d'un million de dollars depuis le lancement du programme il y a maintenant plus de 10 ans.
  • Des économies annuelles d'environ 38 000 dollars ont été réalisées grâce à l'amélioration de l'efficacité opérationnelle et aux changements de comportement du personnel, obtenus en raison du programme EBEAR.
  • Une période de récupération de quatre ans des coûts de 165 000 dollars du programme EBEAR.

Incidences sociales

  • Les ateliers ont permis aux membres du personnel de différents services municipaux d'échanger et d'apprendre de leurs expériences respectives.
  • Des compteurs d'électricité pour la maison ont été remis gratuitement aux participants à l'atelier. 
  • L'imposition de frais d'utilisation raisonnables dans les centres communautaires.

Let Your Green Show

La campagne Let Your Green Show a été lancée en 2012 pour encourager les résidents à poser des gestes pour contrer les changements climatiques. Ce programme est offert en partenariat avec la Région de Peel, les Villes de Caledon, Brampton et Mississauga, et les offices de protection de la nature de Credit Valley et de la Région de Toronto. Au cours de la première phase du programme, les résidents ont été encouragés à soutenir l'agriculture locale et à planter des arbres et des arbustes. Au cours de la deuxième phase, l'accent a été mis sur la conservation de l'eau. Et en 2014, la campagne a visé le transport durable et incité les résidents à donner un répit à leur voiture.

Incidences environnementales

  • La campagne de conservation de l'eau a permis de réduire de 38 millions de litres par année la consommation d'eau à l'échelle régionale.
  • Le projet Grow Local, Eat Local a permis de réduire les émissions associées au transport des denrées alimentaires.
  • La plantation de nouveaux arbres et arbustes a amélioré la qualité de l'air, réduit la pollution et contribué à contrer l'effet d'îlot thermique urbain. 

Incidences économiques

  • Réduction des coûts de climatisation en été en raison du plus grand nombre d'arbres autour des maisons.
  • Réduction des coûts de carburant et des déplacements des résidents attribuable à la culture et aux achats locaux. 
  • Réduction des coûts associés à la consommation d'eau des résidents locaux et de la Région de Peel. 

Incidences sociales

  • Les médias sociaux ont permis de mettre les résidents en relation et de faire la promotion croisée de différents volets de la campagne.
  • Le nombre de participants est passé de 500 au cours de la première phase, à plus de 1 500 au cours de la deuxième phase, et 5 000 personnes suivent à la campagne dans les médias sociaux au cours de la troisième phase. 


Défis relevés

  • Les répercussions des changements climatiques se faisant de plus en plus sentir, l'accent doit être mis sur l'adaptation plutôt que sur l'atténuation.
  • Des conditions climatiques extrêmes continuent d'endommager le couvert forestier urbain.
  • Le fait de percevoir cette situation comme la « nouvelle normalité » nuit aux tentatives de réduction des émissions.
  • Ces projets n'auraient pu réussir sans l'appui des résidents et du personnel municipal.

Leçons retenues

  • Grâce à une formation appropriée, le personnel municipal et les usagers des installations municipales ont changé leur vision des choses et utilisent les nouvelles technologies efficacement.
  • Élaborer des plans c'est bien, mais poser des actions c'est mieux – si vous voulez mobiliser les gens, soyez prêts à démontrer la valeur de vos actions.
  • Décomposez les enjeux liés aux changements climatiques de manière à ce que les gens ne soient pas ensevelis sous l'information; la collectivité souhaite procéder de la bonne manière.
  • Les spécialistes de la conservation d'énergie ne doivent pas comprendre uniquement les technologies, mais aussi le comportement humain.
  • Ayez recours aux médias sociaux pour miser sur des enjeux dont les gens parlent déjà.

Mise à jour : 10/02/2015