Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Ville de Fredericton (N.-B.)

Étape 5

Population Membre de PPC depuis Objectifs de réduction des GES

812 201
habitants

2001
  • Municipal : 20 % sous les niveaux de 2000 d'ici 2010
  • Collectivité : 6 % sous les niveaux de 2000 d'ici 2010

Fredericton Municipal Buildings Initiative

« Il y a plus de dix ans, nous avons commencé à prendre des décisions concernant la façon de réduire notre empreinte écologique. Grâce à ces initiatives (améliorations écoénergétiques des immeubles, mesures de réduction de la consommation de carburant, nouveaux feux de circulation à DEL, etc.), Fredericton est en bonne voie d'atteindre ses objectifs. »
Brad Woodside, maire de Fredericton

 

Après avoir adhéré au programme Partenaires dans la protection du climat (PPC) en 2001, la Ville de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, a commencé à mettre en œuvre des plans de réduction des émissions municipales de gaz à effet de serre (GES) dans le cadre de son initiative En tête de peloton vers Kyoto. En moins de cinq ans, elle a réduit ses émissions de 25 % par rapport aux niveaux de référence établis en 2000, dépassant son objectif initial de 20 % grâce à des initiatives de réduction de la consommation d'énergie des immeubles, d'écologisation de son parc de véhicules et de captage du gaz d'enfouissement. En 2006, le Conseil canadien des ministres de l'environnement a remis à la Ville un Prix national de prévention de la pollution et, en 2009, la FCM a reconnu que Fredericton avait franchi l'étape cinq de PPC en ce qui concerne les émissions municipales.

La Ville s'est ensuite tournée vers la réduction des émissions attribuables aux activités de la collectivité. La campagne Pensons vert de Fredericton aide les résidents à réduire leur empreinte carbone au travail, dans leurs loisirs et sur la route, en ayant recours à la fois aux médias, à des activités et à des approches de marketing social. Entre 2000 et 2009, Pensons vert a contribué à réduire de 12 % les émissions de la collectivité. 

Fredericton a reçu une aide du Fonds municipal vert (FHMV 5220) de la FCM pour les étapes un à trois de PPC.

Principaux projets et résultats

Commerces verts de Fredericton

Liée à la campagne municipale Pensons vert, l'initiative volontaire Commerces verts de Fredericton aide les petites et moyennes entreprises à évaluer comment réduire leur empreinte carbone. Au nombre des mesures prises par le secteur commercial de la ville, mentionnons des améliorations écoénergétiques, le remplacement des hydrocarbures, le recyclage et la gestion des matières résiduelles, des initiatives de transport et l'économie d'eau.   

Résultats environnementaux

  • Une imprimerie a obtenu la certification du Forest Stewardship Council, achète de l'électricité produite à partir d'énergie renouvelable et recycle le papier et le métal.
  • Une entreprise de nettoyage a procédé à des rénovations écoénergétiques.
  • Un salon de coiffure et d'esthétique recycle et composte les matières résiduelles en plus d'offrir des produits respectueux de l'environnement.   

Résultats économiques

  • Les entreprises locales ont réduit leurs coûts d'exploitation et d'entretien.
  • Les détaillants participants ont tiré parti de la demande croissante pour les produits et les services verts.   

Résultats sociaux

  • Les entreprises reliées par les sites Web et Facebook de Commerces verts peuvent échanger des idées et des connaissances et annoncer des activités.
  • En tant que membres, les entreprises peuvent apposer l'étiquette Commerces verts sur leur vitrine afin de promouvoir leurs produits et services verts auprès des consommateurs ayant l'environnement à cœur.
  • Le programme Commerces verts a reçu beaucoup d'attention d'autres villes souhaitant créer un programme similaire.

Initiative des immeubles municipaux

L'Initiative des immeubles municipaux (IIM) de la Ville vise à augmenter l'efficacité énergétique dans tous immeubles municipaux en améliorant les appareils d'éclairage, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation ainsi que l'appareil de fabrication de glace des arénas tout en réduisant les émissions de GES et en accroissant le confort et la sécurité. L'hôtel de ville de Fredericton, rénové dans le cadre de l'IIM, a suscité une attention à l'échelle nationale en 2011 quand l'Office de protection de la nature de Toronto et de la région l'a reconnu comme l'un des immeubles municipaux les plus écoénergétiques au pays (5e sur 60 immeubles) dans le cadre de son Town Hall Challenge.

Résultats environnementaux

  • Des améliorations écoénergétiques ont été apportées à 18 immeubles entre 1999 et 2001, notamment l'hôtel de ville, la bibliothèque, les casernes de pompiers et les commissariats de police.
  • Les améliorations écoénergétiques permettent de réduire la consommation d'électricité annuelle de 457 000 kilowattheures.
  • Les émissions de GES provenant des installations municipales ont diminué de 30 % entre 2000 et 2008.

Résultats économiques

  • Les coûts d'exploitation et d'entretien des bâtiments écoénergétiques sont moins élevés - la Ville s'attend à ce que les rénovations réduisent ses coûts de 20 à 25 % au cours des 20 prochaines années.
  • De nombreuses améliorations écoénergétiques apportées dans le cadre de l'IIM ont déjà été remboursées.   

Résultats sociaux

  • Les feux de circulation à DEL, plus fiables, ont accru la sécurité routière.
  • Les peintures à faibles émissions renferment moins de produits chimiques et leur élimination est plus facile et plus sécuritaire.

Système de récupération calorifique du circuit d’ammoniac

En 2010, la Ville a installé un système de récupération calorifique du circuit d'ammoniac à la patinoire Lady Beaverbrook, le premier en son genre dans un aréna municipal au Canada. L'ammoniac utilisé pour fabriquer la glace passe à travers un serpentin d'échange thermique intégré à un réservoir d'eau de sorte qu'il transmet une partie de sa chaleur à l'eau. L'eau préchauffée alimente la chaudière à gaz naturel de l'aréna et sert de source d'énergie d'appoint pour atteindre la température requise.    

Résultats environnementaux

  • Les émissions de GES ont été réduites d'environ 35 tonnes par an.
  • La charge réduite des condenseurs évaporatifs actuels diminue la consommation d'eau.   

Résultats économiques

  • La facture annuelle de chauffage de l'eau a été réduite de plus de moitié.
  • Les coûts du projet, qui s'élèvent à 76 000 $, combinés à des économies annuelles de 13 000 $, donnent lieu à une période de récupération simple de cinq ans et demi.   

Résultats sociaux

  • La réduction des émissions améliore la qualité de l'air local.
  • La Ville a eu recours à une entreprise locale (établie à Moncton) pour fournir et installer l'appareil.


Défis relevés

  • Fredericton ne grandit pas aussi vite que d'autres municipalités; sa faible densité de population accroît les coûts d'infrastructure et permet plus difficilement de fournir les services efficacement.
  • L'eau et les eaux usées demeurent des secteurs prioritaires pour la Ville. Les importantes réductions de GES dépendent grandement de la participation de la population et des entreprises ainsi que d'une promotion efficace de la conception de bâtiments durables dotés notamment de systèmes de traitement des eaux grises, de dispositifs à faible débit et d'autres mécanismes.

Leçons retenues

  • Les municipalités devraient tenir compte de tous les éléments de leur portefeuille d'immeubles et planifier adéquatement des améliorations écoénergétiques pour maximiser le rendement.
  • En cherchant des approches novatrices de consommation d'énergie et en apportant d'abord des changements à l'interne, la Ville a réduit ses coûts et son empreinte carbone en plus de donner l'exemple aux citoyens.

Mise à jour : 12/12/2014