Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Ville d'Hamilton (Ont.)

Étape cinq

Population Membre de PPC depuis Objectif de réduction des GES
519 949 habitants 1996
  • Réduire les émissions municipales de 10 % par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2012, puis de 20 % de plus d'ici 2020.
  • Réduire les émissions communautaires de 10 % par rapport aux niveaux de 2006 d'ici 2012, puis de 20 % de plus d'ici 2020.
  • En 2013, Hamilton a adopté un nouvel objectif de réduction des émissions de 80 % par rapport aux niveaux de base d'ici 2050. 

« En établissant un objectif de réduction des GES réaliste au tout début du programme, nous avons pu concentrer nos efforts, atteindre l'objectif sept années plus tôt que prévu et nous joindre rapidement à d'autres municipalités canadiennes qui visent l'objectif de réduction des GES de 80 % d'ici 2050, objectif davantage fondé sur des données scientifiques. »
Brian McHattie, conseiller

 

Il n'est pas étonnant que Hamilton, ville comptant un vaste secteur industriel, ait axé son engagement à lutter contre le changement climatique sur la qualité de l'air. Les premiers plans de Hamilton concernant la qualité de l'air et le changement climatique ont été appuyés par le Fonds municipal vert de la FCM (FMV 3894). 

En 2008, la Ville a adopté une série d'objectifs de réduction des émissions municipales et communautaires et, en 2011-2012, les émissions communautaires avaient diminué de 23,1 % par rapport aux niveaux de 2006. Les émissions municipales avaient baissé de 19,7 % par rapport aux niveaux de 2005  ̶  dépassant de loin les attentes de la Ville.

En 2011, la Ville de Hamilton a signé la Hamilton Climate Change Action Charter, entente volontaire qui encourage les citoyens, les organisations et les entreprises à s'engager à agir. Plus de 45 organisations ont signé la charte. Brian Montgomery, coordonnateur municipal de la qualité de l'air et du changement climatique, donne son avis sur l'importance de la collaboration : « Même si vous ne pouvez pas tout faire, voyez qui peut et mettez cette personne à contribution. Comprenez de quoi votre collectivité parle et allez de l'avant! »  

Principaux projets et résultats

Exploitation des édifices municipaux

Des édifices municipaux ont été rénovés : l'éclairage a été modernisé et des commandes de gestion de l'énergie ainsi qu'un système énergétique de quartier ont été installés. Le système énergétique de quartier (SEQ) du centre-ville répond aux besoins de plusieurs des plus gros édifices de la ville, comme le Copp's Coliseum, l'hôtel de ville et le Centre des congrès de Hamilton. Le système de refroidissement du SEQ est exploité par le Service des travaux publics et son système de chauffage, par Hamilton Community Energy (HCE), filiale de Hamilton Hydro Services Inc., qui est une société entièrement détenue par la Ville de Hamilton

Avantages environnementaux

  • Dans l'ensemble, l'intensité énergétique des immeubles a été réduite de 17 % depuis 2005.
  • Les émissions des systèmes énergétiques de quartier de HCE ont diminué de 28 000 tonnes depuis la mise en service. 
Avantages économiques
  • Les économies découlant des initiatives relatives à l'exploitation des édifices, à la réduction des coûts et aux incitatifs s'élevaient à 27,6 millions de dollars entre 2006 et 2012.
Avantages sociaux 
  • Le service public appartenant à la Ville a effectué de nombreuses rénovations, gardant les revenus et les emplois dans la ville.
  • Chaque système énergétique de quartier est silencieux et doit s'intégrer au paysage communautaire; la proximité des clients signifie une diminution des pertes liées au transfert d'énergie. 

Énergie solaire photovoltaïque

La Ville a signé une entente avec Horizon Energy Solutions pour installer un système solaire photovoltaïque de 250 kilowatts sur le toit de l'édifice du Centre des opérations de Hamilton au printemps 2014. La Ville détient une majorité des intérêts de l'entreprise.  

Avantages environnementaux

  • Le projet produira suffisamment d'énergie solaire pour alimenter en électricité 34 maisons par année et réduire les émissions de CO2 de 251 tonnes, l'équivalent du retrait de 52 voitures de la circulation.
Avantages économiques
  • L'électricité produite sera vendue par l'intermédiaire du programme FIT de l'Ontario Power Authority, qui versera des dividendes à la Ville. En 2012, les dividendes d'autres projets FIT de Horizon totalisaient plus de 8,9 millions de dollars.
  • Le loyer payé à la Ville devrait rapporter 250 000 $ pendant la durée du projet, soit 20 ans.
Avantages sociaux 
  • Les revenus tirés de l'énergie sont conservés par la Ville dans un fonds de réserve pour l'énergie.
  • La construction et l'entretien du système ont créé des emplois.
  • Des panneaux solaires sont fabriqués localement par Canadian Solar.

Cartes des répercussions et des adaptations

La Ville a établi un partenariat avec le Centre for Climate Change de l'université McMaster afin de présenter visuellement les mesures de lutte contre le changement climatique à l'aide de cartes et de photographies. 

Avantages environnementaux

  • À ce jour, de nombreuses mesures, comme des projets énergétiques verts, des initiatives de covoiturage, l'agriculture locale et des toits verts, ont été prises par des signataires de la Climate Action Charter.
  • Certaines mesures sont quantifiées (p. ex., l'université McMaster a réduit de 3 000 kg la pollution atmosphérique en une semaine grâce à des modes de déplacement durables). 
Avantages économiques
  • Les membres du personnel consultent les cartes pour d'autres projets municipaux, évitant le chevauchement des tâches et le gaspillage de ressources. 
Avantages sociaux 
  • Les cartes donnent des exemples visuels et réalistes des mesures de lutte contre le changement climatique que d'autres peuvent adopter et reproduire.
  • Pour les employés et les conseillers, les cartes constituent un point de départ pour les discussions avec les résidents.
  • Les résidents sont reconnus dans le site Web pour les mesures prises.


Défis

  • Ramener à l'échelle locale les grands enjeux du changement climatique. « Nous n'avons pas d'ours polaires ni de calottes glaciaires à Hamilton; nous devons moduler le message pour qu'il reflète ce qui se passe localement », explique M. Montgomery. Cette stratégie prévoyait une rencontre avec différents services municipaux pour voir ce qu'ils planifiaient déjà. Dans de nombreux cas, les projets cadraient avec les objectifs municipaux en matière d'énergie et d'émissions. 

Leçons retenues

  • Comprendre les différents « langages » des intervenants. Selon M. Montgomery, les gens seront davantage prêts à vous aider si vous vous intéressez à leur travail et leur montrez que leurs projets et leurs objectifs coïncident avec les vôtres.

  • Le travail à l'échelle locale est la clé. « Les détails de la mise en œuvre devraient toujours être locaux et précis, explique M. Montgomery. Les plans d'autres municipalités donnent de l'information sur les sujets et les mesures prises, mais la collaboration avec votre collectivité déterminera les mesures réelles et les outils. »

Mise à jour : 29/01/2015