Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Région de Waterloo (Ont.)

Étape cinq

Population Membre de PPC depuis Objectifs de réduction des GES

563 000
habitants

2010
  • Réduire les émissions de GES municipales de 10 % par rapport aux niveaux de 2009 d'ici 2019.
  • Réduire les émissions de la collectivité de 6 % par rapport aux niveaux de 2010 d'ici 2020.

« Il est essentiel de travailler en étroite collaboration avec les partenaires communautaires pour maximiser l'efficacité de diverses initiatives environnementales et atteindre nos objectifs de réduction des émissions de GES. Nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres et, par cette collaboration, nous communiquons à nos citoyens l'importance de ce travail pour l'ensemble de la collectivité. »
Ken Seiling, président de la Région

 

En 2009, le conseil régional de Waterloo a adopté sa première stratégie de durabilité écologique, en vertu de laquelle la Région s'engage à tenir compte du développement durable dans ses processus décisionnels. La stratégie a eu une grande incidence sur les décisions en matière d'achat, de planification et d'infrastructure. Inscrite à PPC depuis peu, la Région a travaillé fort pour élaborer une vaste stratégie de lutte contre les changements climatiques. En octobre 2013, elle a franchi les étapes 4 et 5 pour ses activités municipales ̶ un nouveau record pour la réalisation des étapes prévues dans le cadre de PPC. À peine deux mois plus tard, elle rendait public son plan d'action communautaire, qui souligne l'importance des objectifs conjoints et de la collaboration avec plusieurs partenaires communautaires.

Selon un inventaire des émissions mis à jour, la Région a réduit ses émissions de GES municipales de près de 15 % en 2011 par rapport aux niveaux de 2009. Elle a évité le rejet de plus de 25 000 tonnes d'émissions de GES grâce aux mesures suivantes : accroissement de l'efficacité énergétique des bâtiments et des feux de circulation; recours à l'énergie renouvelable; écologisation de son parc de véhicules; amélioration des activités de traitement des eaux usées; et récupération et utilisation du gaz d'enfouissement.

Principaux projets et résultats

Toits solaires photovoltaïques

La Région a installé plusieurs systèmes solaires photovoltaïques sur divers édifices municipaux, comme l'installation de transport en commun, le nouveau bâtiment qui abrite les services policiers, des logements communautaires, des garderies, des centres des opérations et des installations d'approvisionnement en eau.  

Avantages environnementaux

  • Les systèmes photovoltaïques fournissent au réseau électrique provincial plus de 1 050 mégawattheures d'électricité renouvelable propre dans le cadre du Programme de tarifs de rachat garantis.
  • Les systèmes photovoltaïques de l'édifice de la police et de l'installation de transport en commun répondent en partie à la demande en énergie sur place, produisant environ 360 000 kilowattheures d'électricité par an. 

Avantages économiques

  • On estime à 178 000 $ les recettes annuelles obtenues dans le cadre du Programme de tarifs de rachat garantis.
  • Les revenus nets attribuables aux systèmes, évalués à 6,26 millions de dollars sur 20 ans, seront réinvestis dans d'autres projets d'économie d'énergie.

Avantages sociaux

  • La demande de technologies solaires photovoltaïques stimule l'intérêt pour les technologies des énergies renouvelables et leur mise au point.
  • Les installations solaires stimulent l'économie locale, créant de nouvelles industries vertes et des emplois dans ces industries.

Certification Argent de LEED®

Un système de récupération de la chaleur résiduelle a été installé dans le bâtiment Sunnyside Home, centre de santé et de mieux-être aménagé sur un terrain de 11 acres. Le système récupère l'air évacué du bâtiment et le stocke dans des réservoirs thermiques. Un nouveau centre construit sur ce terrain et doté d'un système de chauffage géothermique a obtenu la certification Argent de LEED

Avantages environnementaux

  • Le système de récupération de la chaleur résiduelle réduit la consommation de gaz naturel de 240 000 m3 et les émissions de GES de 450 tonnes par an.
  • Le système de chauffage géothermique répond à la plupart des besoins en chauffage et en climatisation des locaux et devrait permettre de réduire la consommation d'énergie de plus de 50 % et les émissions de GES de 170 tonnes par an. 

Avantages économiques

  • Le système de récupération de la chaleur résiduelle permet de réduire la facture d'énergie annuelle de 84 000 $.
  • Le système géothermique élimine en grande partie les coûts en combustible et en électricité associés au chauffage et à la climatisation.

Avantages sociaux

  • Les réductions des émissions améliorent la qualité de l'air, ce qui est particulièrement important dans un établissement de soins.
  • Les deux projets témoignent de l'engagement de la Région à l'égard de la santé et du développement durable.

Écologisation du parc

La Stratégie de parc automobile vert de la Région comprend des programmes visant à améliorer la formation des conducteurs, à réduire le temps de marche au ralenti, à utiliser dans la mesure du possible des véhicules de la bonne taille ou de plus petite capacité et à accroître l'efficacité énergétique à l'aide de nouvelles technologies. 

Avantages environnementaux

  • En 2011, l'utilisation de véhicules de la bonne taille a réduit les émissions de GES de 100 tonnes.
  • La Région a acheté 12 autobus de transport en commun hybrides fonctionnant au diesel et à l'électricité, ce qui a réduit la consommation de carburant de 30 % en moyenne par rapport aux autobus au diesel.
  • Selon les résultats d'un projet pilote visant à installer des dispositifs anti-ralenti  sur huit véhicules et cinq véhicules témoins comparables, on a réduit la consommation de carburant de près de 6 %.

Avantages économiques

  • Le recours à des véhicules de la bonne taille a permis à la Région d'économiser plus de 40 000 $ en carburant.
  • Les véhicules éconergétiques réduisent les coûts en carburant ainsi que les coûts d'entretien régulier.

Avantages sociaux

  • La réduction de la consommation de carburant améliore la qualité de l'air en réduisant les sources locales de pollution atmosphérique. 
  • Tous les conducteurs des véhicules du parc et des autobus suivent une formation dans le cadre du programme Conducteur averti et deviennent des « ambassadeurs » de la sensibilisation en partageant leurs connaissances avec d'autres.


Défis relevés

  • Les services tels que les transports en commun, les services de police et d'ambulances croissent proportionnellement à l'augmentation de la population, s'ajoutant à l'augmentation des émissions et de la consommation de carburant ainsi qu'à la hausse du prix de l'essence et continuent de faire pression sur la gestion de la flotte en développement.

  • Les phénomènes météorologiques plus extrêmes des dernières années posent des défis non seulement au niveau des coûts de nettoyage, mais aussi du financement et du renouvellement de l'infrastructure locale et de son adaptation aux futurs phénomènes liés aux changements climatiques. 

Leçons retenues

  • Documenter les progrès pour faire preuve d'une certaine crédibilité et créer une dynamique en communiquant souvent les résultats et les avantages connexes.

  • Il importait pour la Région d'établir des liens avec les services publics locaux d'électricité et de gaz naturel, dont les employés ont joué un rôle clé en partageant leur savoir-faire, leur connaissance de l'industrie et les données sur la consommation qui ont permis de franchir l'étape 1.

Mise à jour : 18/08/2014