Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Fonds municipal vert

Approches durables pour l’évaluation d'un site

Partagez cette page 
A A A




Diverses techniques existent pour savoir s'il y a présence de contaminants dans le sol ou dans l'eau souterraine d'un site que l'on soupçonne contaminé. Ces techniques exigent habituellement que l'on fore un puits dans les eaux souterraines pour en extraire des échantillons et que l'on procède de la même manière avec le sol à la grandeur du site, puis que l'on envoie ces échantillons pour analyse en laboratoire.

Utiliser des techniques durables, spécialement pour les grands sites, peut réduire l'utilisation de l'énergie, la production de matières résiduelles et d'émissions associées au forage, à l'échantillonnage et au transport.

Approches durables suggérées pour l'évaluation d'un site et les avantages qui y sont reliés


Planification de l'évaluation

Approches durables suggérées Avantages
Trouver des occasions de combiner l'échantillonnage, l'analyse et la réhabilitation du matériel en une seule étape. Réduit les émissions atmosphériques Minimise la production de déchets Conserve l'énergie ou le carburant
Effectuer une révision en profondeur des données historiques et des résultats d'enquêtes antérieures du site pour éviter la duplication des efforts. Réduit les émissions atmosphériques Minimise la production de déchets Conserve l'énergie ou le carburant

Forage du puits

Approches durables suggérées Avantages
Lorsque possible, utiliser la télédétection pour minimiser le forage et l'échantillonnage (voir télédétection). Minimise la production de déchets Conserve l'énergie ou le carburant
Embaucher des foreurs locaux pour réduire le transport interurbain. Réduit les émissions atmosphériques Conserve l'énergie ou le carburant
Utiliser des méthodes qui réduisent la production de matières résiduelles et génèrent moins de poussière (voir échantillonnage à l'avancement par battage). Réduit les émissions atmosphériques Minimise la production de déchets
Recycler les matières résiduelles produites par les forages. Minimise la production de déchets
Utiliser des biocarburants ou des carburants à faibles émissions pour les véhicules et les équipements de forage. Réduit les émissions atmosphériques
Minimiser la marche au ralenti des véhicules et des équipements. Réduit les émissions atmosphériques Conserve l'énergie ou le carburant

Échantillonnage du sol et de l'eau souterraine

Approches durables suggérées Avantages
Utiliser une source d'énergie renouvelable (solaire, éolienne) pour alimenter les équipements d'échantillonnage (voir énergie renouvelable). Réduit les émissions atmosphériques Conserve l'énergie ou le carburant
Embaucher des entrepreneurs locaux pour l'échantillonnage. Réduit les émissions atmosphériques Conserve l'énergie ou le carburant

Analyse des échantillons

Approches durables suggérées Avantages
Utiliser des dispositifs d'analyse mobiles sur place (voir instruments analytiques mobiles). Réduit les émissions atmosphériques Conserve l'énergie ou le carburant

Utiliser des laboratoires locaux s'ils sont mobiles, les dispositifs d'analyse sur place ne sont pas viables.

Réduit les émissions atmosphériques Conserve l'énergie ou le carburant

Transmettre les données à distance des instruments sur place au bureau de projet (voir collecte de données à distance).

Réduit les émissions atmosphériques

 

 

 

Conserve l'énergie ou le carburant

 


Exemples de techniques d'évaluation durables

La télédétection renvoie à des techniques non intrusives qui peuvent être utilisées sur certains sites pour définir la géologie d'un site et, dans certains cas, des secteurs contaminés, sans extraire d'échantillons. Des techniques géophysiques comme le radar au sol ou le géoradar peuvent être utilisées pour détecter les caractéristiques générales d'un site et aider à réduire le nombre de forages et d'échantillons requis. Toutefois, la possibilité d'utiliser la télédétection dépend des caractéristiques du site.

Photo U.S. Geological SurveyL'échantillonnage à l'avancement par battage peut sauver du temps et des coûts si on compare cette technique à celle, plus conventionnelle, du forage rotatif. Cette technique ne nécessite pas les fluides de forage utilisés dans les techniques conventionnelles et ne produit pas de matières résiduelles dont on doit souvent disposer hors site.

L'échantillonnage à l'avancement par battage permet aussi de collecter les échantillons de sol et d'eau souterraine pendant le forage d'un puits, réduisant le temps et les coûts associés aux techniques d'échantillonnage conventionnelles.

Une source d'énergie renouvelable peut être utilisée pour alimenter les équipements d'échantillonnage et d'analyse sur place. Des systèmes à énergie solaire et éolienne peuvent être utilisés avec une batterie de secours pour opérer les stations météorologiques, les capteurs d'émissions atmosphériques et l'équipement de laboratoire mobile. 


Photo U.S. Geological SurveyLes instruments analytiques mobiles sont aisément disponibles pour analyser facilement et rapidement les échantillons sur le terrain.

Ces instruments varient d'équipements portatifs à des systèmes plus rigoureux qui peuvent exiger un laboratoire mobile afin de fournir un environnement plus contrôlé pour l'analyse des échantillons.

Ces instruments éliminent le temps et les coûts nécessaires à l'expédition des échantillons dans un laboratoire hors site.
Deux des instruments analytiques mobiles les plus courants sont la chromatographie en phase gazeuse-spectrométrie de masse pour les composés organiques et la spectroscopie de fluorescence pour les métaux.

La collecte de données à distance permet la surveillance et la transmission des données au bureau d'un projet par le biais d'un système de télémétrie à énergie solaire. Ces instruments analytiques sur place peuvent être utilisés pour l'étude du site de même que pour la surveillance de celui-ci une fois la réhabilitation commencée.


Vous voulez en apprendre davantage?

Consultez les sections portant sur l'évaluation et l'étude de sites contenues dans ces rapports (langue d'origine) :

Mise à jour : 02/11/2013