Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Femmes dans les gouvernements locaux

Les groupes d’Un bon départ pour les jeunes femmes

Six collectivités de tout le pays participent au programme de la FCM Un bon départ pour les jeunes femmes! Cette année, s'attendre à de grandes choses de: Grand Forks, BCLondon, ONOttawa, ONGatineau, QCBathurst, NB; et Rigolet, NL. Les six collectivités ont été choisies pour assurer la représentation pancanadienne de collectivités urbaines ou rurales, de langue anglaise comme de langue française. En retenant des collectivités aux caractéristiques diversifiées, la FCM espère que plusieurs administrations locales reconnaîtront la valeur du programme et décideront de reproduire ce travail en se servant de la trousse à outils d'Un bon départ.

 

Dans leurs propres mots…

  • Grand Forks (C.B.)

    Grand Forks (C.B.)

    « Le programme Un bon départ m'a permis de façon extraordinaire de m'engager dans ma collectivité, et j'ai beaucoup appris sur le mode de fonctionnement réel de ma ville. Le programme m'a fait prendre conscience des rouages de la politique. » — Jaclyn Salter
  • London (Ont.)

    London (Ont.)

    « La question de la sous-représentation des femmes en politique doit être débattue. Grâce à Un bon départ, on peut engager la discussion avec les jeunes femmes. L'objectif ne consiste pas simplement à obtenir une représentation égale d'hommes et de femmes, mais à s'assurer que nos voix sont entendues. » — Kate Bowley
  • Ottawa (Ont.)

    Ottawa (Ont.)

    « Il semble absurde que les femmes comptent pour la moitié de la population, mais que leur représentation à la Chambre des communes se limite à 24,6 p. cent, et au Sénat, à 36,1 p. cent. Des programmes tels qu’Un bon départ encouragent formidablement les jeunes femmes à s’engager en politique et à combattre activement l’écart entre les sexes. En ce qui me concerne, Un bon départ de la FCM a été au cœur de mon épanouissement comme individu politiquement engagé! » — Amy Zhou
  • Gatineau (QC)

    Gatineau (QC)

    « Notre initiative PolitiquElle, créée grâce au programme Un bon départ, offre l'occasion de prendre conscience de la sous-représentation des femmes en politique municipale et de poser un geste concret pour remédier à cette problématique. » — Caroline Desrochers
  • Bathurst (N.B.)

    Bathurst (N.B.)

    « Il importe que davantage de jeunes femmes soient renseignée sur la vie politique, car nous avons besoin d'elles dans le secteur municipal. Je désirais faire partie du comité d'Un bon départ de Bathurst afin de faire valoir mes opinions et peut-être d'inspirer davantage de femmes à se lancer en politique. Je suis très heureuse de faire partie de ce projet qui, je pense, donne la chance extraordinaire de joindre les femmes et de les informer des occasions de s'engager en politique municipale, étant donné qu'il est très important de le faire. » — Dana Legacy
  • Rigolet (T.-N.-L.)

    Rigolet (T.-N.-L.)

    "Il est important que les voix des femmes soient entendues, des voix pour le changement. Tout le monde regarde des choses différemment, homme ou femme, nous avons besoin des deux. Je pense que le conseil a besoin de la voix d'une personne plus jeune parce que je sais ce qui serait bon pour les gens de mon âge et les plus jeunes. " — Roxanne Michelin 
Mise à jour : 08/09/2016