Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Aménagement de quartiers 2014 – Mention honorable

Ville de Dieppe (Nouveau-Brunswick)

Conception d’une collectivité durable pour le Village en haut du ruisseau

Population :  Durée du projet :  Valeur totale du projet :

25 000 habitants  

2005-en cours 77 000 $

VIDEO GOES HERE!

La conception du Village en haut du ruisseau, premier lotissement résidentiel en son genre dans l'Est canadien, était axée sur le développement durable et faisait appel aux principes de croissance intelligente. En partenariat avec la Province du Nouveau-Brunswick et un promoteur privé, la Ville de Dieppe a densifié ce lotissement de 12,5 hectares, pour faire passer de 5 à 217 le nombre de logements, tout en préservant 76 % des terres. Le site comprend sur 41 % de sa superficie une aire naturelle protégée qui abrite des arbres mûrs et un habitat faunique et sur 35 % des plaines inondables, des milieux humides et des zones tampons de conservation.  Chaque goutte d'eau qui y tombe est conservée et traitée naturellement grâce à des pratiques exemplaires comme des marais artificiels et des baissières pour gérer les eaux de ruissellement. 

Une fois que toutes les étapes de la construction seront terminées, la densité accrue du lotissement accroîtra considérablement les recettes de ventes du promoteur (ce qui rendra ce modèle de quartier plus attrayant pour les futurs promoteurs) et les recettes fiscales municipales augmenteront fortement pour la même zone de services. Parmi les autres avantages, mentionnons des logements plus abordables, un parc écologique et un réseau de sentiers pour encourager un transport plus actif. La collectivité locale a participé de près au projet dans le cadre d'activités scolaires et universitaires et d'activités de partage des connaissances.  

Résultats

Environnementaux Économiques Sociaux
  • Protection de 76 % du site en tant qu'espace vert

  • Réduction de 1 260 tonnes des émissions annuelles de GES

  • Pratiques exemplaires pour la gestion naturelle des eaux de ruissellement

  • Augmentation des recettes fiscales municipales, qui passeront de 40 000 $ à 620 000 $ pour la zone de services

  • 20 % des logements sont désignés abordables

  • Augmentation des revenus du promoteur, qui passeront de 2,5 millions de dollars à plus de 40 millions de dollars

  • Parc écologique conçu par des étudiants

  • Sentiers cyclables et piétonniers menant aux commodités locales situées à proximité

  • Accès piétonnier deux fois plus élevé que dans les lotissements voisins

Défis relevés

  • L'outil municipal intégré visant les zones d'aménagement (en vertu de la Loi sur l'urbanisme) permet le rezonage d'un seul terrain à la fois. Un plan de réaménagement plus général aurait offert plus de souplesse.

  • Des communications régulières par l'intermédiaire d'un coordonnateur de projet désigné auraient aidé tous les membres de l'équipe à comprendre leur rôle dans le contexte plus vaste du projet.

  • La Municipalité a eu besoin de formation et de l'aide de la province pour renforcer la capacité locale en matière de conception de collectivités durables.

Leçons retenues

  • Veiller à ce que tous les partenaires reçoivent une formation sur la conception de collectivités durables au début du projet de sorte qu'ils comprennent tous en quoi le processus diffère du développement traditionnel.

  • Utiliser un plan secondaire ou un programme d'aménagement au lieu de travailler uniquement en fonction des règlements locaux en vigueur. Une approche différente est nécessaire pour aménager un lotissement conçu spécialement aux fins de conservation.

  • Prévoir suffisamment de temps pour la planification et la recherche, y compris une étude biologique et une analyse des possibilités qu'offre le site au point de vue écologique.

  • Faire participer de nombreux partenaires de sorte que les groupes intéressés puissent fournir de la rétroaction et que le projet puisse répondre aux besoins de la collectivité.

Mise à jour : 12/02/2014