Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Transports 2013 – Gagnant ex æquo 2

Ville de Toronto (Ontario) et la Toronto Transit Commission

Améliorer la station Victoria Park

Population : 2,48 millions d'habitants
Durée du projet :
2009–2011
Coût total :
45 millions de dollars

Plus de 25 000 personnes transitent chaque jour par la station Victoria Park pour changer d'autobus ou de métro. La Toronto Transit Commission (TTC) a modernisé cette grande station vieillissante afin de la rendre écoresponsable, accessible à tous les usagers et harmonisée aux caractéristiques particulières de la collectivité locale.

La nouvelle station a été conçue pour remplacer la zone d'arrêt d'autobus abritée par un toit. Elle compte de l'espace pour six autobus, et des œuvres d'art public ornent les lieux. La station arbore également de nouveaux revêtements muraux, des planchers rénovés, ainsi qu'un affichage et un éclairage améliorés. La TTC espère que cet environnement plus agréable attirera davantage d'usagers, car plus la fréquentation augmentera, moins il y aura de véhicules qui circuleront dans les rues de la ville.   

Dans le cadre de ce projet primé, de nouvelles voies cyclables ont aussi été ajoutées sur l'avenue Victoria Park, de même que des feux de circulation pour aider les piétons à traverser cette artère achalandée, et des espaces à vélos ont été aménagés dans la station. À présent, les occupants des tours d'habitation du quartier modeste avoisinant la station ont une vue plongeante sur l'un des plus grands toits verts de la ville. 

Résultats

Environnementaux

Économiques

Sociaux

  • Un toit vert de 5000 m2 recouvre le métro, le hall et les marquises protégeant les zones 'autobus
  • Le toit vert détourne et filtre l'eau de pluie ; en été, il rafraîchit la station
  • Les coûts d'entretien ont été réduits
  • L' accessibilité de la nouvelle station diminue le recours au coûteux service de transport adapté de la TTC
  • La fierté collective qu'inspire la nouvelle station devrait décourager le vandalisme et les graffitis
  • Des œuvres d'art public ornent les lieux

Défis

  • Il n'a pas été facile d'assurer le bon déroulement des activités de transport pendant les deux années au cours desquelles les travaux de démolition et de construction se sont échelonnés.
  • Comme il a fallu réaliser les travaux de nuit et en dehors des heures de pointe, les résidents des tours d'habitation avoisinantes devaient être constamment informés du bruit qu'ils auraient à tolérer au cours de ces périodes.
  • Pendant toute la durée des travaux, le public voulait savoir comment emprunter en toute sécurité les cinq accès permettant d'entrer dans la station et d'en sortir.  

Leçons retenues

  • Il faut travailler avec la collectivité et tenir les résidents locaux bien informés.
  • La campagne d'information doit absolument comprendre la création et la mise à jour constante d'un site Web ainsi que la diffusion d'avis par l'entremise de circulaires et de courriels. 
  • Il faut apprendre de ses réussites. Celle qu'a connue ce projet guidera la TTC dans ses futurs travaux de modernisation.  

Partenariats et collaborations

Ressources

Mise à jour : 05/05/2015