Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Transports 2013 – Gagnant ex æquo 1

Ville de Red Deer (Alberta)

Projet pilote de voies cyclables pour les navetteurs

Population : 91 877 habitants 
Durée du projet : 2010–2013
Coût total : 800 000 $

La Ville de Red Deer a établi un réseau de 20 km de voies cyclables dans les rues de la ville, intégré aux 100 km du réseau cyclable déjà existant. Ce projet pilote permet d'offrir aux cyclistes des voies de circulation viables menant à diverses destinations, dont 11 écoles urbaines.

Le Ville croit qu'en fournissant aux résidents différents moyens de se déplacer, elle favorise la réduction du nombre de véhicules sur les routes, appuie un mode de vie actif et sain, augmente l'utilisation des espaces verts et des lieux publics, et améliore la gestion environnementale communautaire. Grâce à ces nouvelles voies cyclables, le réseau cyclable de Red Deer se compare aujourd'hui à ceux de Calgary et d'Edmonton, les deux plus grandes villes de la province.

Le projet pilote se poursuivra jusqu'en 2013. La Ville avait ajouté 4 km de pistes cyclables à son réseau en 2011 et 16 km en 2012. Des employés municipaux chargés d'évaluer le projet feront rapport des résultats au conseil municipal à la fin de 2013.

Résultats

Environnementaux

Économiques 

Sociaux 

  • Réduction des émissions de GES en raison de la diminution du nombre de véhicules
  • Utilisation accrue des espaces verts de la part du public
  • Renforcement de la conscience environnementale 
  • Réduction des coûts d'entretien et de prolongement du réseau routier
  • Réduction des coûts liés aux soins de santé
  • Réduction des coûts d'aménagement de pistes cyclables en réduisant la largeur des voies de circulation routière, des espaces de stationnement et des pistes cyclables
  • Diminution de la congestion routière
  • Appui à un mode de vie actif
  • Amélioration de la santé des membres de la collectivité

Défis

  • La Ville a dû transformer les routes existantes pour y intégrer les pistes cyclables sans réduire le nombre de véhicules y circulant ni celui des espaces de stationnement.
  • Les plans du projet ont été adaptés en tenant compte des préoccupations du public, notamment à l'égard du stationnement dans certains quartiers.
  • Avant, pendant et après l'ouverture des pistes cyclables, il a fallu informer et éduquer les automobilistes non habitués à partager la route avec les cyclistes.

Leçons retenues

  • Il n'existe pas de solution unique permettant d'accommoder les cyclistes. Il faut évaluer les besoins locaux et élaborer les meilleures solutions en fonction de chaque situation.
  • Il est important de créer un comité directeur composé de représentants des services municipaux et des groupes d'intérêt public pour s'assurer que le projet soit considéré comme une priorité administrative et reflète les points de vue de la collectivité.
  • La démarche doit être axée sur les cinq composantes suivantes : ingénierie, éducation, encouragement, exécution et évaluation. Le comité directeur de Red Deer a créé des sous-comités responsables de chacune d'elles.

Partenariats et collaborations

Ressources 

Mise à jour : 05/05/2015