Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Projets énergétiques 2013 – Gagnant ex æquo 1

District régional de la capitale (Colombie-Britannique)

Projet de récupération de chaleur à partir de sources d’énergie renouvelable

Population : 359 991 habitants
Durée du projet :
2009–2011
Coût total :
3 300 000 $

Le District régional de la capitale (DRC) s'est engagé à afficher un bilan neutre en carbone en 2012 conformément à la Climate Action Charter de la Colombie-Britannique, en réduisant la consommation énergétique de ses activités municipales et en augmentant sa consommation d'énergie renouvelable.

Le projet de récupération de chaleur du DRC à partir de sources d'énergie renouvelable capte l'énergie thermique des effluents d'eaux usées, et la fait circuler dans un système énergétique communautaire pour chauffer une piscine de son centre de loisirs Panorama. Le système de récupération de chaleur remplace le système de chauffage au gaz naturel utilisé pour la piscine.

Après plus de deux ans de planification et de conception, le projet a été lancé en juin 2011 à l'usine de traitement des eaux usées de la péninsule de Saanich. Le système de récupération de chaleur permet au District de réaliser des économies annuelles de 77 000 $ en coûts d'exploitation, et de réduire ses émissions de GES de plus de 500 tonnes annuellement.

Résultats

Environnementaux

Économiques

Sociaux

  • Le District a réduit ses émissions de GES de 286 tonnes en moins de six mois
  • Il est en voie d'atteindre une réduction de 560 tonnes d'émissions de GES par année (l'équivalent de 100 véhicules automobiles)
  • Le centre de loisirs Panorama a réduit de 25 % ses coûts énergétiques
  • Le système de récupération de chaleur permet de réaliser des économies annuelles de77 000 $
  • La construction a généré des occasions d'emplois à court terme
  • Capacité accrue de la région à contrer la croissance des coûts de l'énergie et les pannes
  • Projet catalyseur pour la mise sur pied de 4 autres systèmes énergétiques communautaires

Défis

  • Aucun projet de récupération de chaleur n'a pu servir de modèle au DRC puisqu'on n'en avait jamais réalisé de semblable sur l'île de Vancouver.
  • Sans financement extérieur, il faudrait plus de 30 ans pour amortir les coûts du projet, et les décideurs municipaux ne lui accorderaient pas leur appui.
  • Désireuse d'étendre son système énergétique communautaire, la DRC fait face à des défis complexes, tels le potentiel de compensation des émissions de carbone et les problèmes de gouvernance liés à la fourniture d'énergie à des organismes externes.

Leçons retenues

  • Consulter les exploitants et le personnel et s'engager avec eux pour concevoir un système qui couvrira tous les aspects de la question et permettra d'atteindre les cibles de réduction d'émissions.
  • Identifier des partenaires qui ont à cœur de réduire les coûts énergétiques et les émissions de GES et de rendre le projet modulable. Le DRC a prévu étendre le projet à deux sites qui ne disposaient pas des fonds nécessaires pour investir dans la première phase du projet.
  • Il faut effectuer une solide analyse de rentabilité pour cerner les avantages aux plans économique, social et environnemental qui aident à gagner des appuis et à « régulariser » les investissements écologiques.

Partenariats et collaborations                                                                                                                                    

Ressources

Mise à jour : 13/01/2017