Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

2005 Bâtiments – Gagnant ex æquo 1

Ville de Canmore, Alberta

Centre Civique de Canmore

Population : 14 221

Construit selon les normes de la certification Argent du système d'évaluation des bâtiments écologiques, Leadership in Energy and Environmental Design (LEED), le Centre civique de Canmore abrite la totalité du personnel administratif de l'hôtel de ville, un musée local et comprend de nombreux lieux de réunion pour les groupes communautaires. Il intègre tout un éventail de techniques d'économie d'énergie comme une chaudière à condensation hautement efficace, des systèmes de récupération de la chaleur et d'aération naturelle, la mise en valeur de la lumière du jour, les mesures de conservation de l'eau. Au lieu d'avoir recours à un système d'air climatisé coûteux, la Ville a choisi d'utiliser son système d'alimentation en eau pour rafraîchir le bâtiment. Comparé à un édifice classique de taille analogue, le Centre civique est 40 p. cent plus efficace sur le plan de l'énergie et permet des économies de consommation d'eau de plus de 50 p. cent.

Contexte

Avant 2004, les services administratifs de la Ville de Canmore étaient répartis dans différents locaux. « Une partie des services environnementaux ainsi que les services d'ingénierie étaient situés dans un bâtiment, alors que le personnel du service d'urbanisme et certains membres du personnel des services environnementaux travaillaient à partir de notre centre pour personnes âgées, ce qui compliquait les communications », se souvient Don Kochan, directeur des Services environnementaux. « Une situation peu pratique pour nos clients, notamment les contractants et les promoteurs immobiliers ».En outre, le Musée de Canmore était vétuste et le personnel du musée avait de plus en plus de difficultés à attirer les touristes.

Il était évident que Canmore avait besoin de nouveaux locaux administratifs. Mais plutôt que de construire un nouvel hôtel de ville, le conseil et le personnel municipaux souhaitaient montrer l'exemple en matière de durabilité au reste de la communauté. « Nous vivons dans un environnement montagneux très vierge et nous cherchions à le préserver », déclare M. Kochan. « Nous voulions faire preuve de leadership et nous assurer que notre hôtel de ville respecte les objectifs environnementaux de notre Ville. »

Résultats

  • Le centre civique constitue un précédent dans la communauté en matière de conception durable des bâtiments. Le conseil municipal a ainsi décidé que toute nouvelle construction d'installations municipales et toute amélioration apportée à des bâtiments municipaux devaient satisfaire au minimum aux normes LEED de niveau « argent ».
  • Les mesures d'efficacité énergétique aideront à éviter l'émission dans l'atmosphère de près de 323 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre par an et réduiront de 14 000 $ par an la facture que la Ville paie en énergie.
  • Le centre civique utilise moitié moins d'eau qu'un édifice conventionnel de la même taille.
  • Le coût du projet est de 5,4 millions de dollars et la période de récupération pour les éléments individuels du bâtiment (p. ex. la chaudière et le système de récupération de la chaleur) est inférieure à cinq ans. Pour le bâtiment en entier, elle est d'environ sept années. Le programme Infrastructures Canada-Alberta a contribué pour 1 million de dollars à la construction, et la Ville a financé le reste.
  • En 2004, le Centre civique de Canmore a reçu le prix du Projet de l'année d'Alberta décerné par l'industrie de la construction.
  • HVAC, l'entreprise d'experts-conseils en génie du Centre, a également été honorée par l'association professionnelle, Consulting Engineers of Alberta.
  • Le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDC) a choisi le Centre civique de Canmore pour réaliser un profil qui sera intégré à une présentation soumise à l'occasion de la Conférence mondiale sur la durabilité prévue pour septembre 2005 à Tokyo, au Japon.
  • Le 7 juin 2005, la Ville de Canmore a reçu le Prix Émeraude provincial pour son programme de protection de l'environnement dont faisait partie le centre civique.

Leçons apprises

  • Avoir recours à un processus intégré de design. Tous les intervenants ont participé à la conception du Centre civique. Grâce à ce processus intégré, les maîtres d'oeuvre étaient en mesure de repérer divers problèmes avant qu'ils ne surviennent et de comparer les coûts et le rendement des matériaux à l'avance. Les retombées économiques pour l'industrie locale se révèlent peu à peu.
  • S'attendre à réaliser des changements. Même si le bâtiment utilise le chauffage solaire passif et l'éclairage naturel, la Ville voulait au départ intégrer une technologie solaire, mais le coût en était trop élevé. La Ville voulait également se servir de sa nappe phréatique aux fins de climatisation, mais le permis nécessaire pour soutirer de l'eau de la nappe phréatique aurait été trop long à obtenir. À la place, la Ville a puisé à son système municipal de distribution d'eau aux fins de climatisation.
  • Le succès appelle le succès. L'inauguration du centre civique a donné l'idée à un promoteur, propriétaire du terrain jouxtant le bâtiment, de suivre aussi les normes LEED. « Ce projet s'inscrit dans l'évolution de notre ville qui en est au stade de l'élaboration d'un plan de durabilité complet pour la collectivité dans son ensemble », indique M. Kochan.

Partenaires

À l'interne

  • Les services municipaux qui ont participé au projet sont les suivants : Service environnementaux, Service des installations, Service de l'aménagement et de l'urbanisme, Service des parcs et Service d'ingénierie.

À l'externe

  • Musée de Canmore
  • Programme Infrastructures Canada-Alberta
  • Partenaires pour la protection du climat
  • Fond municipal vert
Mise à jour : 13/11/2013