Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

2002 Matières résiduelles – Gagnant ex æquo 1

Ville de Red Deer, Alberta

«Not in My Backyard!» – Pas dans ma cour! – Nouvelle installation de gestion des déchets de la Ville de Red Deer

Population : 68 000

La nouvelle installation de gestion et d'enfouissement des déchets de la Ville de Red Deer a pu commencer ses activités en septembre 2001, après un processus préparatoire de 10 ans. Conçue selon des normes beaucoup plus élevées que les exigences minimales du ministère de la Santé de l'Alberta, l'installation comprend un site d'enfouissement de 160 acres et permet la conservation de terres humides existantes. L'endroit abrite également des installations de recyclage et de compostage, ainsi qu'un centre d'interprétation où un millier d'élèves sont venus s'informer plus à fond sur le recyclage et la réduction des déchets. Mentionnons entre autres caractéristiques, que le lixiviat du site d'enfouissement est recirculé, ce qui accélère la décomposition et augmente le taux de production des gaz d'enfouissement, rendant le site plus viable pour la récupération du méthane.

Contexte

Le plan stratégique de la Ville de Red Deer reflète sa vision à long terme de la collectivité. L'un des principes directeurs du plan est que la conservation et la protection de l'environnement naturel doivent être prises en compte dans toutes les activités de la ville. L'amélioration de la qualité de vie est également un objectif prioritaire dont la réalisation repose sur de nombreux éléments liés à la durabilité, tel le maintien d'un service de transport collectif efficace et la coopération avec d'autres ordres de gouvernement, avec les entreprises et la collectivité pour conserver l'environnement naturel.

Dans le cadre du plan stratégique, chaque service municipal doit préparer un plan d'activités détaillé de trois ans axé sur la promotion des principes et des objectifs de la ville. Le service de gestion des déchets a vu à beaucoup plus long terme et a établi un plan directeur de gestion des déchets solides qui couvre les 25 à 30 prochaines années. Les objectifs du plan sont les suivants :

  • développer un système abordable et durable de gestion des déchets;
  • reconnaître que les «4R» en matière de gestion des déchets (réduction, réutilisation, recyclage et récupération) réduiront le volume de déchets à enfouir;
  • donner à la population la possibilité d'exprimer ses préoccupations et ses idées;
  • planifier a mise en oeuvre des programmes et des installations de telle sorte qu'ils soient opérationnels au moment opportun.

Résultats

  • Sans un nouveau site d'enfouissement, Red Deer aurait dû transporter ses déchets sur une distance de 100 km et assumer les coûts d'une telle opération.
  • Les chargements de déchets commerciaux sont surveillés et la ville communique avec les entreprises pour leur fournir de l'information sur la réduction des déchets et sur les mesures municipales de réutilisation et de recyclage.
  • Des matériaux ont été réutilisés sur place. Par exemple, la terre végétale des lotissements résidentiels a été utilisée pour créer les bermes (remblais de gazon entourant le site d'enfouissement) et l'on s'est servi de pavés faits de pneus recyclés et de morceaux de plastique recyclé pour l'aménagement du centre d'interprétation.
  • Afin de tenir compte des préoccupations des citoyens, le site d'enfouissement a été conçu de telle sorte que ses utilisateurs peuvent circuler sur une surface pavée et déposer les déchets dans des bennes, plutôt que de devoir se rendre jusqu'au lieu de déversement.

Leçons apprises

  • Il est important de consulter sérieusement la population dès les premiers stades d'élaboration du projet. Grâce à son approche proactive, la ville a pu connaître les préoccupations des citoyens et en tenir pleinement compte avant l'ouverture du site d'enfouissement.
  • La création d'une zone tampon - rare dans les projets d'aménagement de sites d'enfouissement - permet à la ville de surveiller le secteur puisque les installations sont situées à une distance raisonnable des lotissements environnants.
  • La ville a embauché un conseiller technique indépendant afin de donner plus de poids aux recommandations du personnel municipal relatives à la planification du lieu.
  • Le personnel a communiqué avec d'autres municipalités de la région afin d'apprendre de leur expérience et de déterminer les pratiques exemplaires.

Partenaires

À l'externe

  • Red Deer River Naturalists
  • Groupe d'action communautaire en environnement

À l'interne

  • Services des travaux publics, de l'urbanisme et des parcs
  • Conseil consultatif sur l'environnement
Mise à jour : 25/11/2013