Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

2002 Eaux usées – Gagnant ex æquo 2

Corporation du district de Saanich, Colombie-Britannique

Déplacement et restauration du Upper Blenkinsop Creek

Population : 107 574

Le Upper Blenkinsop Creek, un affluent de la rivière Colquitz, avait été grandement dégradé par l'agriculture et le développement urbain au cours du siècle dernier. Grâce à une étroite collaboration avec l'agriculteur dont les terres étaient traversées par une partie du cours d'eau, la Corporation du District de Saanich a réussi à le déplacer et à lui redonner son lit d'origine. Les plantes indigènes ont été réintégrées, de manière à offrir une végétation plus dense, pouvant servir d'habitat aux oiseaux. En fait, le nombre d'espèces d'oiseaux sur les lieux a augmenté presque immédiatement – réel bienfait pour les agriculteurs. Puisque les oiseaux se nourrissent d'insectes, la quantité de pesticides nécessaire à leur élimination se trouve réduite. Le nombre de routes est passé de deux à une seule, et des plates-formes d'observation et des panneaux d'interprétation seront installés en divers endroits le long du ruisseau, à des fins éducatives.

Contexte

L'environnement naturel diversifié de la région de Saanich côtoie a la fois une zone métropolitaine où la construction résidentielle est en plein essor et un secteur d'agriculture intensive. Dans son plan d'aménagement officiel, le District de Saanich reconnaît que ses résidants attachent une grande valeur à ce «profil original», qui doit être protégé pour les générations à venir. Le plan met donc de l'avant des projets qui répondent aux objectifs du district en matière de développement durable, d'engagement communautaire et de protection de l'environnement. Saanich participe également aux Partenaires dans la protection du climat de la FCM depuis 1996 et s'est engagée à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La collectivité tient à ses rivages et à ses plans d'eau. Les bassins versants municipaux, tout particulièrement – tel le Upper Blenkinsop Creek – doivent être au coeur des mesures de planification communautaire, afin d'être conservés et mis en valeur.

Par le passé, le district a eu tendance à adopter des solutions à court terme et à «réagir» aux problèmes auxquels il était confronté dans le domaine agricole, plutôt qu'à prévoir. Souvent, les préoccupations des intervenants et les pratiques de gestion environnementale n'étaient pas examinées en profondeur. Toutefois, le projet de déplacement et de restauration du Upper Blenkinsop Creek est un exemple d'une approche à long terme pour résoudre les problèmes. Le district a fait preuve de vision dans ce dossier, pour lequel il a dû consacrer plus de temps à la consultation publique et à l'obtention des autorisations environnementales.

Résultats

  • Le lit du cours d'eau et la végétation environnante ont été sensiblement remis dans leur état d'origine.
  • Des panneaux décrivant les types de végétation et des plate-formes d'observation seront installés en bordure des sentiers régionaux afin de donner à la collectivité la chance d'en apprendre davantage sur le ruisseau et la manière dont il a été restauré.
  • Une fois rendue à maturité, la végétation réduira l'érosion sédimentaire qui, par le passé, a causé une dégradation considérable des habitats en aval et contribué à l'eutrophication du lac Swan. L'activité humaine peut être un facteur d'accélération de l'eutrophication; ainsi, en est-il lorsque les eaux de ruissellement des pelouses, des terrains de golf et des terres agricoles acheminent des quantités excessives de nutriments (principalement du phosphore, de l'azote et du carbone) vers les plans d'eau. Les nutriments favorisent la croissance d'algues et d'autres plantes susceptibles d'altérer la qualité de l'eau et de perturber l'équilibre écologique.
  • Le projet a permis à l'agriculteur visé de récupérer des terres arables et de bénéficier d'une méthode durable de lutte contre les ravageurs.

Leçons apprises

  • L'engagement des nombreux partenaires a été un facteur déterminant dans le succès du projet. «Il est fascinant de voir tout ce que nous avons pu accomplir ensemble. Individuellement, la tâche aurait été insurmontable», a déclaré M. Sparanese. «Deux têtes valent certainement mieux qu'une!»
  • Une importante quantité d'argile marine a été découverte au cours de l'excavation du nouveau tracé du cours d'eau. Retirer cette argile a exigé quatre fois plus de manutention que ce qui avait été prévu au budget; en outre, l'argile ne pouvait être mélangée à aucun autre type de sol sur place. L'enlèvement de l'argile par camion et la reconstruction de la route de l'agriculteur, qui avait été endommagée par les véhicules lourds, a également entraîné des coûts supplémentaires. L'évaluation finale du projet renferme la recommandation d'exiger à l'avenir un profil pédologique pour les projets du genre.
  • Il aurait fallu utiliser un profil géotechnique afin de mieux intégrer l'ensemble des contraintes de la conception et réduire les coûts associés à la manutention, au transport et à la construction.

Partenaires

À l'externe

  • Aqua-Tex Scientific Consulting Ltd.
  • Conservation Connection
  • Fisheries Renewal BC's Salmonid Renewal Program
  • Swan Lake Christmas Hill Nature Sanctuary
  • Ministères de l'environnement et des affaires municipales de la Colombie-Britannique.
  • Galey Bros. Farms
  • Environnement Canada
  • Pêches et Océans Canada
  • Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
  • Université de Victoria
  • Pacific Christian Academy
  • Glen Lyon Private School
  • Conseil scolaire du district de Saanich

À l'interne

  • Services municipaux suivants : ingénierie, planification et environnement, parcs, et travaux publics
Mise à jour : 13/11/2013