Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

2002 Eau – Gagnant ex æquo 2

Municipalité régionale de York, Ontario

Programme de sensibilisation des étudiants «Water for Tomorrow» – De l’eau pour demain

Population : 792 150

Les technologies et les dispositifs de conservation de l'eau ne peuvent contribuer que dans une certaine limite à la protection des ressources en eau d'une collectivité. Il est fondamental d'éduquer les consommateurs - alors, quoi de mieux que de s'adresser d'abord aux jeunes? Le programme «Water for Tomorrow» a été conçu pour les élèves en sciences de 7e et 8e année et, jusqu'ici, 30 000 d'entre eux y ont participé. Les manuels de l'enseignant et les cahiers d'exercices de l'élève sont faciles à utiliser. Bien que les avantages à long terme d'un tel programme soient difficiles à quantifier, la Municipalité régionale de York estime que le programme permettra l'économie de plusieurs centaines de milliers de mètres cubes d'eau chaque année, soit des économies de coûts de plus de 150 000 $. La somme de 450 000 $ nécessaire à la prestation du programme depuis sa création en 1998 aura été récupérée en moins de trois ans.

Contexte

En 1994, la Municipalité régionale de York adoptait un plan officiel, Vision 2021, dans lequel elle décrivait comment elle envisageait l'orientation de la croissance de la région et mettait l'accent sur la protection des ressources naturelles.

En juillet 1997, respectueuse de son engagement à protéger l'environnement, la municipalité régionale demande à United Utilities Canada Limited d'élaborer le plan directeur d'un projet à long terme de gestion de l'eau, afin de pouvoir déterminer les stratégies voulues pour répondre aux besoins prévus en eau jusqu'en 2036. Le plan a ciblé quatre principaux secteurs d'activités, à savoir :

  • un programme d'amélioration éconergétique des bâtiments résidentiels et commerciaux;
  • un programme d'exécution d'audits dans les bâtiments industriels et institutionnels;
  • un programme de réduction des fuites;
  • un programme de sensibilisation du public (qui est devenu le programme «Water for Tomorrow»).

En 1998, plusieurs autres mesures visant des projets durables ont été intégrés dans le plan officiel. Une analyse approfondie du réseau de transport collectif, l'adoption de mesures d'accroissement de la couverture forestière de la région et d'acquisition de terres boisées, et l'élaboration d'un «Modèle visant l'amélioration de la qualité de l'air» comptent au nombre d'entre elles. Toutes ces activités vont dans le sens de l'engagement de la région à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à titre de participant à l'initiative Partenaires dans la protection du climat de la FCM. En juin 2002, la région a amorcé un processus de modification de son plan officiel jusqu'en 2026.

Résultats

  • Le programme «Water for Tomorrow» a été offert à plus de 30 000 élèves entre 1999 et 2002. D'ici la fin du programme, en 2005, on prévoit que 60 000 élèves auront pu en profiter. Le coût pour la région : 6,80 $ par élève.
  • La rétroaction obtenue des enseignants révèle qu'ils aiment le fait que la documentation soit aussi complète et qu'ils n'aient pas à faire de photocopies ni à produire de transparents.
  • La municipalité régionale s'est fondée sur les données de la American Water Works Association selon lesquelles l'éducation continue peut permettre à un service d'utilité publique de réaliser des économies de 4 à 5 p. 100, outre les économies liées à un programme d'utilisation efficace de l'eau. Il s'agit donc d'économies de l'ordre de 150 000 $ par année. Le coût d'élaboration et de prestation du programme était de 450 000 $, donc la période de récupération est de moins de trois ans.

Leçons apprises

  • Le soutien des conseils scolaires dès le départ a été un élément déterminant. Les enseignants et les conseillers en programmes ont participé à l'élaboration des ressources et fourni une précieuse rétroaction pour la mise à jour.
  • Il existait des programmes «prêts à utiliser», mais en préparant elle-même son matériel, la ville de York a pu adapter le programme à la réalité et aux besoins locaux.

Partenaires

À l'externe
  • Conseil scolaire du District de York
  • Conseil scolaire catholique du District de York
Mise à jour : 13/11/2013