Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Prix des champions écoresponsables

Les Prix des champions écoresponsables de la FCM sont décernés chaque année à un citoyen et à une municipalité qui ont fait preuve d'un leadership et d'un engagement exceptionnels pour la mise en œuvre de mesures de développement durable au sein de leur organisation et de leur collectivité. Le citoyen a fait preuve de dévouement, favorisé l'innovation et fourni des conseils précieux au sein de l'administration municipale pendant de nombreuses années. Les Prix des champions écoresponsables de la FCM visent à faire connaître et à récompenser des champions à l'échelle municipale; à inspirer les administrations municipales; et à mettre en valeur les pratiques exemplaires des collectivités canadiennes et à inciter ces dernières à les partager.

Les candidats aux Prix des champions écoresponsables proviennent du groupe des lauréats et des municipalités ayant obtenu une mention honorable dans le cadre du concours des Prix des collectivités durables de la FCM de la même année. Ils sont choisis par les membres du Conseil national d'administration de la FCM qui siègent au panel des juges des Prix des collectivités durables.

Prix des champions écoresponsables — catégorie des particuliers

Joanne Horton

Directrice municipale, Village de Marwayne (Alb.)

Au service du Village de Marwayne depuis 34 ans, Joanne Horton fait preuve de grande expertise, expérience et professionnalisme dans son travail. Elle démontre son engagement pour le développement durable dans l'approche qu'elle utilise pour élaborer des plans stratégiques à long terme, examiner des projets d'immobilisations importants et bâtir des partenariats solides avec d'autres organisations et agences gouvernementales. Sous sa direction, le village a collaboré avec la Marwayne Agricultural Society pour créer le plan de développement durable de Marwayne. Mme Horton a mené la rénovation et la modernisation d'infrastructures de base du village, dont une nouvelle salle communautaire, l'agrandissement de l'entrée de l'aréna, la revitalisation de Centre Street et le programme de remise en état des infrastructures souterraines. Son approche collaborative sur ces projets a rassemblé divers partenaires clés, notamment la Marwayne Agricultural Society, le comité de développement économique local, la Marwayne Historic Society et la chambre de commerce. 

Mme Horton a joué un rôle crucial dans le projet prisé de revitalisation de Centre Street du Village de Marwayne. Face à des conduites d'eau et d'eaux usées qui fuyaient sous Center Street, la rue a dû être complètement excavée pour les remplacer. Mme Horton a convaincu le conseil municipal de reconstruire Center Street en mieux. Elle a dirigé la planification du projet, les séances ouvertes d'information, l'obtention de financement, la coordination des bénévoles dans la collectivité et la mise en œuvre. Centre Street offre maintenant des terrains d'aménagement propres, des trottoirs élargis, une meilleure accessibilité, des terre-pleins, de nouveaux lampadaires et une signalisation renouvelée.


Prix des champions écoresponsables — catégorie des municipalités

Municipalité régionale de Waterloo (Ont.)


La Municipalité régionale de Waterloo comprend trois villes (Cambridge, Kitchener et Waterloo) et quatre cantons (North Dumfries, Wellesley, Wilmot et Woolwich). Ces sept collectivités rassemblées sont des chefs de file nationaux pour le développement durable et des modèles pour d'autres collectivités au Canada. L'approche basée sur les résultats qu'elles ont utilisée au sein de la MRC souligne les avantages économiques à court et long terme et démontre un engagement envers la gestion responsable de l'environnement. En se basant sur la vision élaborée dans la stratégie de gestion de croissance de la région en 2003, les collectivités ont mis en œuvre des projets qui accommodent et façonnent la croissance future de la MRC de manière durable. Par un ensemble de plans, de politiques et d'initiatives, la région a accompli de grandes choses :

  • Plus de 60 % de la nouvelle croissance résidentielle se situe en zone urbaine dense, comparativement à seulement 15 % il y a dix ans, réduisant ainsi la demande pour de nouvelles infrastructures municipales.
  • Entre 2000 et 2014, le taux d'usagers des transports collectifs a augmenté de 9,9 à 21,6 millions de déplacements par année, dépassant de manière considérable la croissance de la population.
  • Depuis 2011, le fonds environnemental de la collectivité a investi dans 80 projets locaux. Pour chaque dollar investi par la région, la collectivité en investit 4,90 $.
  • Depuis la mise en œuvre du plan directeur de la gestion de l'eau, la consommation d'eau potable a diminué de cinq milliards de litres, menant à une réduction de 535 tonnes de GES et la pérennité d'une source locale d'eau.
  • En 2011, la région a établi comme objectif d'ici 2019 de réduire les émissions de GES aux niveaux de 2009. Comme elle a dépassé l'objectif en 2013, elle s'est donné un nouveau défi, soit une réduction d'ici 2019 de 10 % sous les niveaux de 2009 - ce qui représente 25 % de réduction par habitant.
  • Entre 2005 et 2015, la région a construit 11 bâtiments régionaux selon les normes LEED argent, permettant une économie estimée de 2,1 millions de dollars par année après une période de récupération de cinq ans.
  • Aussi, depuis que la région est passée à des feux de circulation à DEL, la région a réduit ses coûts d'exploitation de 500 000 dollars (1200 tonnes GES/an).

En 2016, la Municipalité régionale de Waterloo a reçu deux Prix des collectivités durables. L'un pour le meilleur plan énergétique, Vivre intelligemment en 2020, et l'autre pour le meilleur projet visant des sites contaminés, le réaménagement de Breithaupt Block.

Mise à jour : 07/06/2016