Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Elizabeth May estime que les municipalités sont la clé pour nous assurer un avenir vert (04/06/2017)

Le président de la FCM, Clark Somerville, a fait la déclaration suivante aujourd'hui à la suite de l'allocution d'Elizabeth May, cheffe du Parti vert du Canada, au congrès annuel de la FCM tenu sous le thème Créons le Canada de demain (Ottawa, 1er au 4 juin).  

« Je remercie Elizabeth May d'être venue exposer les priorités du Parti vert du Canada aux plus de 2 000 dirigeants municipaux réunis à Ottawa aujourd'hui. La préparation du Canada de demain est déjà commencée dans nos villes et nos collectivités, et Madame May est une fervente partisane des solutions locales pour s'attaquer aux défis nationaux et mondiaux.

De nombreux Canadiens savent que Madame May est une écologiste d'avant-garde, une auteure, une avocate, et qu'elle a été la première élue de son parti au Parlement canadien. Sous sa direction, le Parti vert a toujours soutenu le rôle qui revient aux gouvernements municipaux dans l'édification d'un Canada durable et inclusif. 

Mais ce Canada meilleur n'est envisageable que si nous nous attaquons énergiquement aux changements climatiques. Ils sont le grand enjeu de notre époque et les municipalités en subissent directement les conséquences.  Elles sont les premières frappées par les conditions météorologiques extrêmes, mais elles sont aussi en mesure d'influer sur la moitié des émissions de gaz à effet de serre (GES) du pays.  En grand nombre, les municipalités n'ont pas hésité à adopter des innovations vertes - leurs systèmes de chauffage collectifs, leurs rénovations écoénergétiques, leurs transports collectifs verts et leurs systèmes de gestion des déchets solides peu polluants font partie des solutions qui témoignent de leur avant-gardisme.

Aujourd'hui, Madame May a dit ce qui suit : « Les gouvernements municipaux ont toujours été des figures de proue dans la lutte contre les changements climatiques, et la FCM a toujours été une source de connaissances spécialisées sur les moyens de réduire les gaz à effet de serre tout en réalisant des économies budgétaires. »

L'une des voies les plus prometteuses qui nous sont offertes pour réduire les émissions de GES est d'élargir ces solutions innovantes à l'échelle du pays. Les municipalités s'y emploient avec les outils dont elles disposent, mais elles doivent être soutenues dans cette entreprise. 7La tâche est immense, et exige l'engagement et des investissements de la part de tous les ordres de gouvernement.

La FCM travaille étroitement avec les partis d'opposition fédéraux dans le but de maintenir les priorités locales comme celles-ci au sommet de l'ordre du jour national. Le Parti vert du Canada demeure un solide défenseur, non pas seulement d'initiatives climatiques ambitieuses, mais aussi de l'innovation économique, des infrastructures résistantes et d'autres grands enjeux qui nous interpellent. Nous poursuivrons notre collaboration avec Madame May, son parti et tous les autres partis fédéraux afin de créer le Canada de demain auquel nous aspirons tous. »

Clark Somerville est conseiller local de la Ville de Halton Hills et conseiller régional de la Région de Halton. Son mandat d'un an à titre de président de la FCM se terminera le 4 juin 2017.


Pour plus de renseignements :
Relations avec les médias, FCM, 613-907-6395, media@fcm.ca

Mise à jour : 04/06/2017