Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Les élus municipaux du Canada unis autour des priorités d'édification du pays (19/09/2016)

Des élus municipaux de toutes les régions du Canada étaient réunis à Oakville cette semaine afin de discuter du plan national d'infrastructure du gouvernement fédéral. Ils en sont repartis tous unis autour des mesures à prendre pour que ce plan d'investissements ambitieux profite à tous les Canadiens.

Les élus locaux veulent que les municipalités assument un rôle central dans la réalisation de grands projets de transport collectif et d'infrastructures vertes, et demandent pour cela des affectations de fonds prévisibles et simplifiées. Ils estiment également qu'il est prioritaire de cibler des fonds pour s'attaquer à la crise du logement et d'élargir le Fonds des petites collectivités afin de soutenir les régions rurales du Canada. C'est à ce consensus qu'est arrivé le conseil d'administration de la Fédération canadienne des municipalités au cours de cette réunion, tenue du 13 au 16 septembre.

« La résolution des plus grands défis du Canada passe par des solutions locales, a affirmé Clark Somerville, président de la FCM et conseiller régional de Halton. Que ce soit pour soulager la congestion par des transports collectifs plus efficaces, réduire les émissions de gaz à effet de serre au moyen d'innovations vertes ou veiller à ce que tous aient un logement abordable, le secteur municipal est prêt à s'associer aux autres ordres de gouvernement dans l'édification du Canada de demain. »

D'après les expériences recueillies un peu partout au pays sur la phase 1 du plan d'infrastructure, les membres du conseil ont convenu que le gouvernement fédéral a pris une décision capitale en accroissant sa partie des coûts de projet à 50 %. Ils ont aussi convenu que les investissements plus stratégiques qui devront être faits à l'étape encore plus ambitieuse de la phase 2 exigeront une contrepartie d'au moins le tiers des coûts de la part des provinces, soit leur contrepartie habituelle. De plus, afin d'édifier le pays souhaité comme peut le faire la phase 2, il faut simplifier les investissements dans les infrastructures vertes et de transport collectif en établissant des mécanismes d'affectation de fonds prévisibles à l'intention des municipalités. Les décideurs locaux seront ainsi en mesure de planifier efficacement, de mettre à profit l'expertise locale et de mettre en chantier rapidement des projets rentables.

« Il n'existe pas de solution universelle pour façonner les endroits où nous vivons, travaillons et élevons nos enfants. Les gouvernements locaux savent quelles sont les priorités de leurs collectivités. En injectant les investissements fédéraux sous forme d'affectations de fonds, chaque saison de construction fera progresser nos collectivités à grands pas et aucune ne sera oubliée dans cette entreprise de construction du pays », a affirmé M. Somerville.

À cette réunion à laquelle ils ont rencontré l'honorable Jean-Yves Duclos, ministre fédéral responsable du logement, les élus municipaux ont salué la décision du gouvernement d'adopter une stratégie nationale sur le logement, mais ont fait valoir qu'il est urgent investir dans le logement abordable et le logement social afin de contrer la crise montante du logement. Les conséquences de la crise du logement ont aussi été illustrées de façon éloquente par Dwight Dorey, chef national de l'Assemblée des peuples autochtones du Canada.

« Des logements sécuritaires et abordables sont l'épine dorsale de collectivités accueillantes - celles où les gens souhaitent vivre, travailler, lancer une entreprise et nouer des relations. En 2016, tout plan qui ambitionne de construire le Canada doit investir suffisamment pour résorber la crise du logement qui y sévit », a conclu M. Somerville.

La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux. Son conseil d'administration représente des collectivités de toutes tailles et de partout au pays.

Personnes-ressources :

FCM - Pam Foster, 613-218-6384, pfoster@fcm.ca

Région de Halton - Robert Hunter, 905-825-6000, poste 7064, robert.hunter@halton.ca

Mise à jour : 16/09/2016