Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Déclaration du président de la FCM, Clark Somerville, à la suite de l’annonce, aujourd’hui, de la mise sur pied de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (03/08/2016)

« Au nom des près de 2 000 municipalités membres de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), je me réjouis de l'importante annonce du lancement de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Il s'agit d'une étape importante dans l'éclaircissement de ce lourd et difficile défi auquel notre pays est confronté. La FCM et nos municipalités membres sont déterminées à soutenir cette enquête et à prendre des mesures énergiques afin de garantir des vies meilleures et plus sûres aux femmes et aux filles autochtones de notre pays.

Nous avons été particulièrement encouragés d'apprendre que la commission réalisera un examen des causes fondamentales de la violence et de la discrimination systémiques qui ont mené à la tragique et effroyable disparition de centaines de femmes et de filles autochtones. 

Je félicite les femmes et les familles qui ont lutté sans relâche pendant des années pour la tenue de cette enquête. L'annonce d'aujourd'hui est le résultat direct de leur ténacité et de leur volonté d'obtenir que toute la lumière soit faite sur cette injustice, et que des réponses soient enfin trouvées aux interrogations que ne cessent de se poser les mères, les filles et les sœurs de ces disparues dans les collectivités autochtones de tout le pays. 

Je veux également remercier nos partenaires fédéraux pour leur leadership. Ils ont pris une décision cruciale à la taille de ce défi en donnant une large portée à cette enquête et en confiant le mandat de recommander des mesures concrètes afin d'éliminer les causes systémiques de la violence et de la discrimination que nous déplorons.

Je veux également féliciter les commissaires, dont la première juge de la Colombie-Britannique membre d'une Première Nation, l'honorable Marion Buller, d'avoir accepté cette tâche immense et essentielle. La FCM communiquera officiellement avec les commissaires afin de leur réitérer notre soutien et d'offrir toute l'aide que nous pouvons leur apporter dans les mois à venir. »   
  
La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux. Dans son rôle de chef de file du mouvement municipal, la FCM travaille à l'harmonisation des priorités fédérales et locales, car elle croit fondamentalement que des municipalités fortes sont garantes d'un Canada fort.

Mise à jour : 04/08/2016