Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Nouvelles normes pour les wagons-citernes : un pas dans la bonne direction (01/05/2015)

OTTAWA (Ont.) - Les modifications réglementaires harmonisées pour les wagons-citernes annoncées conjointement aujourd'hui par le Canada et les États-Unis sont bienvenues et augmenteront la sécurité dans le transport ferroviaire de liquides inflammables. La FCM reconnaît que les wagons-citernes DOT 117 sont plus robustes que leurs prédécesseurs.

Bien qu'ils constituent une importante amélioration, l'arrivée des nouveaux wagons-citernes DOT 117 ne parviendra pas à elle seule à réduire les risques de futurs déraillements comme à Lac-Mégantic ou encore à Gogoma.

« Rendre l'exploitation ferroviaire plus sécuritaire est aussi important que la robustesse des wagons-citernes pour réduire la fréquence et l'ampleur des déraillements », affirme Brad Woodside, président de la Fédération canadienne des municipalités.

Le changement de la flotte prendra 10 ans avant d'être complété, le temps que l'industrie construise les nouveaux wagons-citernes. Il est nécessaire que des mesures d'atténuation additionnelles soient mises en place pendant cette période pour assurer la sécurité des communautés traversées par des convois ferroviaires partout à l'échelle du pays.

« Cela pourrait se faire par le biais de mesures additionnelles concernant les limites de vitesse pour les anciens wagons-citernes transportant des liquides inflammables, et l'amélioration de l'entretien des voies ferrées. » ajoute M. Woodside.  

Avec son Groupe de travail municipal sur la sécurité ferroviaire nationale, la FCM travaille activement avec le gouvernement fédéral pour rendre le transport sur rail plus sécuritaire pour les villes canadiennes.

La FCM a notamment participé à l'élaboration de la directive d'urgence exigeant que les compagnies de chemin de fer fournissent aux premiers intervenants locaux des renseignements sur les marchandises dangereuses pour leur permettre de planifier les interventions d'urgence. La FCM fait d'ailleurs partie du Groupe de travail sur les interventions d'urgence, établi en avril 2014 par la ministre Lisa Raitt afin de renforcer la planification et la formation en matière d'intervention d'urgence partout au pays.

Nous allons continuer de travailler en collaboration avec le ministère des Transports et avec la ministre Raitt afin de promouvoir et d'assurer la sécurité ferroviaire au nom des municipalités canadiennes.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) est la voix nationale des gouvernements municipaux. Dans son rôle de figure de proue du mouvement municipal, la FCM travaille à l'harmonisation des priorités fédérales et locales, car elle croit fondamentalement qu'un Canada fort commence avec des municipalités fortes.

Mise à jour : 27/07/2015