Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Les maires des grandes villes lancent un appel sans précédent aux Canadiens : « Votez pour les villes! » (13/10/2015)

Ottawa - Les maires des grandes villes du Canada ont lancé aujourd'hui un appel à la mobilisation sans précédent aux Canadiens, les pressant de « voter pour les villes » aux élections fédérales, la semaine prochaine. Ils ont transmis leur message commun dans des grandes villes de tout le pays, par une série de points de presse coordonnés, des déclarations aux médias et des messages dans les médias sociaux.

Cet appel à « voter pour les villes » a été organisé à l'initiative du Caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités (FCM). Le caucus représente 21 villes comptant une population globale de près de 21 millions. L'activité médiatique d'aujourd'hui a clairement fait la démonstration de l'envergure géographique, de la puissance démographique et de l'unité indéfectible des villes canadiennes en faveur de trois enjeux cruciaux : le transport collectif, les infrastructures et le logement.

« Cette fois, les familles canadiennes exigent qu'enfin les villes soient le point de mire dans la présente campagne électorale, et cela a permis de faire ressortir clairement les choix pour les électeurs. Je les invite à comparer les engagements des partis afin de constater lesquels d'entre eux sont prêts à investir dans les priorités municipales comme le logement abordable et le transport collectif, a dit Gregor Robertson, maire de Vancouver et président du Caucus des maires des grandes villes du Canada. Le 19 octobre, un vote pour les villes sera un vote pour l'économie du Canada. »

Les maires ont invité les électeurs à se poser les trois questions suivantes avant d'aller « voter pour les villes ».

  • Quelle est la position de chacun des partis à l'égard des trois grands enjeux des électeurs urbains, soit le transport collectif, les infrastructures et le logement? Les engagements pris par les partis dans ces enjeux sont affichés à la page web de suivi des partis de la FCM.
  • Est-ce que le candidat ou la candidate de votre circonscription a donné son appui aux #munican? Cet appui est une promesse faite en ligne pour travailler à l'avancement des enjeux que les villes ont défini comme étant des enjeux prioritaires.
  • Est-ce que votre candidat ou votre candidate a participé aux débats organisés dans votre circonscription électorale?

L'appel aux Canadiens de « voter pour les villes » est lancé dans les derniers jours d'une longue campagne entreprise par les maires des grandes villes du Canada dans l'espoir d'amorcer une nouvelle ère de collaboration entre tous les ordres de gouvernement pour résoudre les enjeux essentiels à la santé de l'économie et à l'amélioration de la qualité de vie des familles.

Les maires ont rappelé aux partis fédéraux qu'ils ont encore le temps de parfaire leurs plans de partenariat avec les villes pour renforcer l'économie et assurer une meilleure qualité de vie.

« Une semaine est une éternité en politique. Il reste des trous dans les engagements en matière de logement, et les partis ont amplement le temps de les combler et de faire des propositions plus solides aux Canadiens de nos villes », a dit le maire Robertson.

À la fin des points de presse coordonnés d'aujourd'hui, les maires ont aussi incité tous les électeurs admissibles à participer aux élections fédérales durant cette étape finale.

Ce n'est pas à moi de dire aux gens comment voter. Mais j'ai la responsabilité d'expliquer les grands enjeux dans les présentes élections et les répercussions de l'issue des élections pour les citoyens. Pour moi, c'est essentiel que nous allions aux urnes en pensant aux priorités municipales comme le transport collectif, les infrastructures et le logement. Ces élections sont importantes pour nos villes, et en déposant son bulletin dans l'urne, chaque électeur doit penser que son vote aura un effet sur le traitement qui sera réservé aux villes par nos partenaires fédéraux », a dit le maire de Toronto, John Tory.

La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux. Dans son rôle de figure de proue du mouvement municipal, la FCM travaille à l'harmonisation des priorités fédérales et locales, car elle croit fondamentalement qu'un Canada fort commence par des municipalités fortes.

Mise à jour : 13/10/2015