Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Passer à l’action

pont effondré

L'adaptation présente à la fois des occasions et des risques. En planifiant et en investissant tôt, une collectivité pourra profiter des occasions tout en gérant les risques.

Les mesures prises aujourd'hui par des villes et des villages afin d'accroître leur résilience aux changements climatiques détermineront en bonne partie leur capacité à atteindre leurs objectifs de développement durable et à compenser les coûts humains et économiques des changements climatiques. Leurs décisions peuvent diminuer ou augmenter leur vulnérabilité face aux futures incidences des changements climatiques.

Les gouvernements locaux jouent un rôle fondamental dans l'accroissement de la résilience de leurs collectivités et dans la mise en place de conditions favorables à l'adaptation. Les gouvernements doivent tenir compte des changements climatiques dans leur gestion des biens collectifs, des programmes et des services municipaux, ainsi que du développement économique. En investissant davantage dans la capacité d'une collectivité à faire face aux désastres naturels, on protège son dynamisme économique et on améliore la résilience des activités économiques liées au climat. 

Que peuvent faire les gouvernements locaux?

Les gouvernements locaux peuvent prendre diverses mesures proactives en vue de planifier l'adaptation et de gérer les risques.

Intensifier les occasions de coordination et de collaboration
  • Collaborer avec les organismes gouvernementaux régionaux, provinciaux et fédéraux à la définition des rôles spécifiques et complémentaires de chacun dans l'adaptation aux changements climatiques.
  • Favoriser localement les communications entre les différents secteurs de manière à identifier les failles et les redondances inutiles en matière d'adaptation aux changements climatiques.
  • Comme la plupart des valeurs et des activités menacées ne sont pas proprement municipales, établir des liens avec la collectivité et les entreprises afin d'entreprendre la planification de l'adaptation aux changements climatiques.
Intégrer l'adaptation aux changements climatiques aux systèmes, politiques et programmes en vigueur
  • Intégrer aux politiques l'adaptation aux changements climatiques en identifiant les risques correspondants et en évaluant adéquatement leurs incidences.
  • Améliorer le soutien accordé à l'évaluation des risques liés aux changements climatiques et du degré de vulnérabilité des activités et des systèmes municipaux.
  • Intégrer les prévisions et les tendances climatiques locales aux activités de planification (températures et précipitations extrêmes, courbes d'intensité, de durée et de fréquence, vents, chargement de la neige, cycles de gel et dégel, etc.).
  • Accorder la priorité aux investissements dans les infrastructures clés qui tiennent compte de l'incertitude climatique.
Améliorer la capacité d'adaptation
  • Accroître et soutenir la prise de conscience et le développement de connaissances, d'aptitudes et de ressources par les organismes de planification et les parties prenantes.
  • Au cours des communications et des activités de formation destinées aux décideurs locaux et au personnel, insister sur les effets des changements climatiques actuels et à venir, de même que sur les pratiques exemplaires en matière d'adaptation.
  • Confier la responsabilité de la gestion des risques liés aux changements climatiques aux personnes en mesure de s'en acquitter le mieux et les encourager à en assurer une gestion active.
Gérer les incidences socioéconomiques des changements climatiques
  • Prévoir les effets des changements climatiques sur les personnes vulnérables.
  • Soutenir la résilience économique.
  • Gérer les enjeux locaux de sécurité alimentaire.
  • Améliorer les mesures d'intervention en situation d'urgence. 
Mise à jour : 08/12/2016